3 cryptomonnaies insolites à acheter maintenant et à conserver dans son Wallet à long terme : APE, BRISE et LINK

ApeCoin (APE): +1500% cette année

L’ApeCoin est le jeton de gouvernance et d’utilité de la communauté du Bored Ape Yacht Club et de ses affiliés. En raison de l’énorme popularité de la marque Bored Ape Yacht Club, son Airdrop pour les détenteurs de NFT Bored Ape a été l’un des plus attendus par la communauté.

Le @apecoin token de @BoredApeYC son ascension avec +50% la semaine dernière📈 Nous en saurons plus sur son utilité dans les prochains jours, la firme aux sings a d’ailleurs annoncé l’ouverture d’un #metaverse. Encore une masterclass du Bored Ape Yacht Club 🐺 https://t.co/kFW8Rcx3PO

Ce qui est surprenant, c’est que malgré sa capitalisation de 17 milliards de dollars, l’ApeCoin n’a actuellement aucune fonctionnalité significative autre que la participation à l’ApeDAO pour ses détenteurs. Cependant, sa feuille de route suggère qu’il y aura des avantages pour les détenteurs de jetons, en particulier lorsqu’ils sont associés aux NFT sous-jacents. Il y aura aussi des jeux, un marketplace NFT et d’autres fonctionnalités pour l’écosystème.

Bitgert (BRISE): +2000 % cette année

Étant la blockchain la plus rapide n’ayant quasiment pas de frais gas, beaucoup de sites d’analyse spéculent sur le fait que le Bitgert pourrait devenir le prochain Ethereum. Bitgert permet de développer des DApp comme Ethereum. Son écosystème est en pleine expansion.

L’équipe de développeurs de Bitgert travaille un grand nombre de produits avec plus de 1000 projets qui devraient rejoindre l’écosystème d’ici 2023. Alors que sa capitalisation boursière approche le milliard de dollars actuellement, le site d’Analyticsinsight table sur à une capitalisation de 100 milliliards venir.

Lire aussi 3 crypto-monnaies prêtes à s’envoler en cas de rebond du marché : Avalanche, Chainlink & Ethereum

Chainlink (LINK) : -35% cette année

Les investisseurs les plus avertis considéreront plutôt Chainlink malgré sa baisse cette année. Chainlink utilise un réseau d’oracles décentralisé pour permettre des interactions sécurisées entre les blockchains et les fournisseurs de données externes à la blockchain. Selon Benzinga, un facteur qui joue en faveur de Chainlink est son accord stratégique avec Google, qui utilise son protocole pour ses services de cloud. Selon Securities.io, les conseillers du projet comprennent l’ancien président d’Alphabet Eric Schmidt, le cofondateur de DocuSign Tom Gonser et l’ancien PDG de LinkedIn Jeff Weiner.

Bien que la crypto ait replié à ses niveaux de 2020, de nombreux analystes pensent que vu son utilité, le LINK a sa place dans le Top 10 de CoinmarketCap. Il est actuellement 24e (25 avril).

💎 Dénichez les meilleures Pépites grâce à notre Guide gratuit !

Apprenez à analyser les cryptos comme un pro, en évitant les Red Flags et les Scams, pour bien démarrer ou poursuivre votre Aventure dans le monde de la crypto-monnaie.

Leave a Comment