81% des Américains sont prêts à faire du sport en échange de cryptomonnaies

Une étude démontre l’intérêt des Américains pour les Move to Earn

FitRated, un site web spécialisé dans le fitness, vient de publier une étude consacrée aux Move-to-Earn. De plus en plus populaires, ces applications rémunèrent leur utilisateurs en fonction de leur activité physique. Parmi les applications les plus en vogue, on trouve StepN, Calo Run ou Sweatcoin. La plupart des solutions du marché versent des cryptomonnaies en échange des pas réalisés par le joueur.

Pour sonder l’intérêt des Americas concernant les Move to Earn, FitRated a interrogé 1 001 personnes représentatives de la population des États-Unis. Le site affirme avoir sondé des individus de « tous les milieux » avec des « expériences d’investissement différentes ».

D’après l’étude, 81% des Americas se disent motivés à l’idée de gagner des cryptomonnaies en faisant du sport. Parmi les récompenses préférées des sondés, on trouve le Bitcoin (72%), l’Ether (35%) et le Dogecoin (34%). Il s’agit de certaines des cryptomonnaies les plus connues du grand public.

Sans surprise, l’activité privilégiée des Américains qui souhaitent se lancer dans les Move to Earn est la marche. 41% des personnes interrogées se disent prêtes à marcher pour gagner des cryptomonnaies, contre 47% pour le vélo, 41% pour la nage, 39% pour la course à pied et 38% pour la boxe. Ces statistiques expliquent le succès fulgurant d’applications comme StepN. D’après FitRated, « ceux qui ont besoin d’une incitation financière veulent commencer avec une activité simple, comme marcher ».

De nombreux sondés semblent égallement prêts à s’engager dans la durée. L’étude souligne que « 61.3 % des répondants ont déclaré qu’ils s’exerceraient cinq jours par semaine, chaque semaine pendant un an » en échange de Bitcoin (BTC). Par contre, seulement 39% des gens sont prêts à courir un marathon contre des récompenses en Bitcoin.

👉 Découvrez notre top 4 des metaverses prometteurs pour 2022

Les Américains sont prêts à faire du sport dans le metaverse

L’étude s’intéresse égallement à l’essor du sport dans le metaverse. Visiblement, l’idée de faire des exercices en réalité virtuelle ou augmentée a fait son chemin. 43% des sondés se disent prêts à engager un coach sportif dans le metaverse. 40% des Américains affirment égallement qu’ils pourraient troquer leur salle de gym actuelle contre une salle de sport dans le metaverse.

Parmi les principaux atouts du sport dans le metaverse, les sondés évoquent « une meilleure accessibilité », « une communauté fitness plus diversifiée » et des « exercices plus personnalisés ». Les sondés redoutent cependant que l’activité sportive dans un univers numérique manque d’authenticité, déresponsabilise les individus, augmente les risques de harcèlement et s’accompagne d’une réduction des performances. Néanmoins, le rapport de FitRated prouve l’intérêt grandissant des utilisateurs pour les Move to Earn.

👉 Lire aussi: a16z lance un fonds de 600 millions de dollars pour investir dans l’industrie du jeu et le metaverse

Source : FitRated

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continue à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un mis bient ou service article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A proppos de l’auteur : Florian Bayard

Leave a Comment