Après 7 jours, Tesla n’a pas repris sa production à Shanghai comme espéré

La production à Shanghai devait initialement reprendre ce lundi 4 avril, mais les chaînes de production de l’usine Tesla demeurent à l’arrêt. Tesla attend la fin des confinements de la ville pour reprendre son activité.

La Chine continue d’appliquer des confinements stricts en cas de recrudescence de cas de Covid. C’est ainsi que les 26 millions d’habitants de Shanghai se sont retrouvés confinés chez eux en deux vagues successives. La production de l’usine Tesla aurait dû s’arrêter seulement 4 jours à compter du 28 mars, selon les plans initiaux. C’est finalement déjà une semaine sans production qui vient de s’écouler.

Les lourdes conséquences de l’arrêt des usines

Cette prolongation du confinement total dans la mégalopole de Shanghai a de lourdes conséquences sur l’économie chinoise, mais aussi mondiale. De nombreuses usines, y compris de semi-conducteurs, se retrouvent concernées par ces arrêts. L’usine Tesla n’est que la partie visible de l’iceberg.

Tesla a déjà dû fermer pendant 2 jours son usine à la mi-mars après la recrudescence des cas de Covid-19. Cette fois, ce sont 7 jours de production, soit environ 6 000 Model 3 et 10 000 Model Y qui n’ont pas pu sortir des lignes de productions.

Le Tesla Model Y dans l’usine Gigafactory 4
Le Tesla Model Y dans l’usine Gigafactory 4 // Source: Tesla

Un retard qui pourrait vite se faire ressentir sur les clients attendant une livraison prochaine d’un des modèles produits en Chine. Cela concerne quasiment tous les modèles livrés en France, qui pourraient ne pas toujours être livrés en 2022, à l’exception des Model Y Performance.

Un record de livraison au premier trimestre pour Tesla

Dans le même temps, Tesla a publié samedi 2 avril ses résultats trimestriels. La marque a annoncé un record de 310 048 livraisons de véhicules au premier trimestre 2022, dont 295 324 rien que pour les Model 3 et Model Y cumulés. Elon Musk, a pourtant qualifié ce trimestre d’ »exceptionnellement » difficile.

Malgré les difficultés rencontrées avec les perturbations de la chaîne d’approvisionnement et le premier arrêt de deux jours de la production chinoise, la marque américaine a réussi à établir ce nouveau record de production.

La situation de ces derniers jours ne va pas s’arranger. Et même si Tesla est sur le point d’ouvrir une nouvelle usine à Austin, au Texas, et qu’elle a pu inaugurer celle de Berlin le 22 mars dernier. Il faut du temps aux nouvelles usines pour adopter des cadences de production qui vont aider à répondre à la forte demande des modèles de la marque.

Leave a Comment