Assurance prêt immobilier : plus de facilité pour l’emprunteur avec la Loi Lemoine

Mickaël Blin est agent général à Saint-Lô.
Mikaël Blin est agent général à Saint-Lô. (©Hélène Perraudeau – Côté Manche.)

On peut désormais changer d’assurance à tout moment

Avec la loi Lemoine, dès le lendemain de la signature du prêt, vous pouvez changer d’assurance emprunteur pour une offre plus couvrante et/ou moins chère. « Auparavant, il vous fallait attendre la date anniversaire du contrat pour résilier votre assurance », rappelle Mikaël Blin. Seule condition: « Il n’est possible de quitter votre assureur que pour une couverture équivalente. » Pour le client, c’est l’opportunité de faire jouer la concurrence et de réaliser des économies.

Réduction du droit à l’oubli

Grâce à la loi Lemoine, le droit à l’oubli passe de 10 à 5 ans. « Concrètement, les anciens malades n’auront plus l’obligation de déclarer leur maladie 5 ans après la fin du protocole thérapeutique, et cela pour toutes les personnes atteintes du cancer», précise Mikaël Blin. Encore une évolution positive selon lui: « Il arrivait que certaines personnes rencontrent des difficultés à s’assurer en raison de leurs antécédents médicaux. »

Suppression du questionnaire de santé dans certains cas

Le fameux (et redouté) questionnaire de santé ne sera plus demandé pour certains prêts. « Ceux n’excédant pas 200 000 € et arrivant à échéance avant les 60 ans de l’emprunteur.»

Pratique. Plus d’infos, contact Mikaël Blin : 02 33 57 56 91.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Côté Manche dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Comment