Bagarres, files d’attente monstre, vols annulés : l’aéroport d’Amsterdam-Schiphol sombre dans le chaos

Depuis le début du mois mai, le plus grand aéroport des Pays-Bas fait face à un cruel manque de salarié pour gérer l’afflux de voyageurs. La situation se tend et les syndicats menacent d’une ultime grève. En France la saison estivale s’annonce aussi délicate.

Mais que se passe-t-il à l’aéroport d’Amsterdam ? Depuis presque un mois, l’aéroport de la ville, l’un des plus fréquentés d’Europe, est en proie à un chaos monstre. Annulation de vols, file d’attente interminables, bagarres entre passagers, Amsterdam-Schipol est congestionné en raison d’une pénurie de personnel de sécurité.

Sur les réseaux sociaux, les voyageurs partagent leur agacement face aux difficultés qu’a l’aéroport à gérer les flux de voyageurs. Sans renfort, les salariés épuisés qui assurent l’enregistrement et le contrôle des bagages à main n’en peuvent plus. À tel point que les syndicats menacent la direction d’une grève “à grande échelle” la semaine prochaine.

Le FNV, syndicat majoritaire de l’aéroport dénonce que “quelque chose doit changer, nous ne pouvons pas continue comme ça. Si nous n’avons pas d’accord, nous commencerons par une action syndicale le 1er juin, y compris des arrêts de travail”, relaye BFMTV.

On peut en effet voir plusieurs vidéos où les passagers sont contraints d’attendre en dehors de l’aéroport pour pouvoir s’enregistrer. D’autres ratent leur vol alors qu’ils sont arrivés plusieurs heures avant l’enregistrement. Les tensions entre passagers aboutissement memes à des bagarres.

Aujourd’hui à Amsterdam…. et pendant ce temps là, le CEO de l’aéroport de Schiphol est au forum économique de Davos ?ud83cudffb pic.twitter.com/EqWzdYm9f4

— FO Air France (@FO_AF) May 23, 2022

“D’énormes difficultés” en France

Mais cette situation n’épargne pas les autres aéroports européens. Comme le rapelle BFMTV, les plateformes aéroportuaires d’Orly et de RoissyCharles-de Gaulle font face à d'”énormes” difficultés de recrutement alors que 4000 posts sont à pourvoir, an annoncé le PDG du Groupe ADP Augustin de Romanet.

@schiphol. Today people waited for 6+!! hours in the que. Children, elderly people en babies without water, food or the change to go to the toilet.

Yesterday you said 3 hours would be enough because it’s monday, what a lie, we missed our flight and have to sleep at the gate! pic.twitter.com/tcxDgVlZYJ

— P-ter (@Petorator) May 23, 2022

“Ce qui nous préoccupe, c’est la bonne expérience du passager et notamment dans les postes d’inspection filtrage. Et aujourd’hui, les entreprises ont beaucoup de mal à recruter. les métiers de sûreté comme dans les commerces, le duty-free, la restauration ou encore les bars”, s’est-il inquiété.

La vente de billets suspendue

Ce jeudi 26 mai, la compagnie néerlandaise KLM an annoncé la suspension jusqu’à lundi des ventes de billets pour tous les vols au départ de l’aéroport Schiphol d’Amsterdam, .

La branche du groupe Air France-KLM a déclaré qu’elle allait assisi proposes to ses disposant clients d’un billet pour un prevu dans les trois jours à venir des solutions pour modifier leur programme.

Ces dispositions n’indicent rien de bon pour les autres aéroports européens qui doivent eux aussi composer avec l’absence de personnel et les difficultés à recruter. Transavia Pays-Bas, filiale néerlandaise du groupe Air France-KLM, ainsi été contrainte d’annuler 500 vols.

Le début de l’été et la reprise du trafic inquiète syndicats et parton d’aéroport qui n’avaient pas anticipé une saison estivale aussi “vigoureuse”, explique le secrétaire général de la CGT Daniel Bertone.

Leave a Comment