BNP Paribas utilise désormais la blockchain de JP Morgan pour ses opérations financières

BNP Paribas s’appuie sur la technologie de JP Morgan

La plus grosse banque européenne, la BNP Paribasdévoile son utilization de la technologie blockchain de la division Onyx de JP Morgan.

Cette solution répond à une problématique bien précise. Depuis la crise des subprimes en 2008, les banques se doivent de posséder une partie d’actifs hautement liquides dans leur bilan, de façon à pouvoir engranger rapidement de la trésorerie en cas de problèmes. C’est par exemple le cas des obligations, comme les bons du Trésor du gouvernement américain.

C’est là qu’intervient la solution d’Onyx, qui permet de tokeniser ces actifs afin de les collatéraliser pendant quelques heures pour lever de la liquidité. Tout est encadré par des smart contracts, qui garantissent que l’emprunteur possède bien les capitaux nécessaires et qu’il remboursera sa dette en temps et en heure. Cette manœuvre financière permet, du même coup, de conserver lesdites obligations dans le bilan comptable.

Grâce aux services blockchain de JP Morgan, BNP Paribas possède désormais un outil supplémentaire, qui lui permet d’optimiser la valeur de son capitalà l’image de ce que l’on peut faire avec nos cryptomonnaies sur le protocole Aave (AAVE).

👉 Pour aller plus loin – Retrouvez notre guide pour acheter vos premières cryptomonnaies

bannière formation cryptomonnaies

Un pionnier de l’utilisation de la blockchain dans le secteur bancaire

Si le PDG de JP Morgan sait se montrer critique envers les cryptomonnaies, la position de son entreprise vis-à-vis de la technologie sous-jacente est bien différente. Connue evaluation pour l’émission de son stablecoin indexé au dollarle JPM Coin, la division Onyx a déployé sa blockchain en decembre 2020.

Cette dernière compte déjà plus de 300 milliards dollars de transactions. L’un des responsables de J.P. Morgan, Scott Lucas, annonce que la banque enrichira à l’avenir les cas d’utilisation de son réseau pour le système de collatéralisation utilisé by BNP Paribas:

« Nous envisageons d’élargir l’ensemble des critères d’éligibilité en plus des bons du Trésor américain. »

Si l’on peut encore qualifier cette initiative d’expérimentation, nous voyons là que le secteur bancaire a pleinement conscience des opportunités offers par la blockchain.

👉 Sur le même sujet – JP Morgan devient la première banque à rejoindre le metaverse Decentraland (MANA)

Source : Financial Times

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continue à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un mis bient ou service article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A proppos de l’auteur : Vincent Maire

twitter-soothsayerdata

Je découvre timidement le monde de la blockchain fin 2018 lors de ma quête de liberté financière. D’abord investi modérément, ce n’est que deux ans plus tard que je prends le pari de tout miser sur le mouvement qui se dessine alors. Je consacre ensuite 2021 à mieux me former pour acquérir plus de connaissances et de sérieux. Comme j’aime souvent le dire : j’ai encore un milliard de choses à apprendre. Et ce que je sais, je souhaite le partager avec vous.
Tous les articles de Vincent Maire.

Leave a Comment