“Ce n’est pas à la ville d’offrir des croquettes donc elle n’a pas à donner de sacs”: le maire de Villeneuve-Loubet va enlever les distributeurs de sacs à déjections canines

Deux toutous discutent.

Premier League: “Nom d’un chien! Il a encore oublié de prendre un sac”. Le second recall: “Alors on est dans la m…” Cette photo (dans le style bande dessinée) est la nouvelle campagne de sensibilisation de la commune de Villeneuve-Loubet pour les propriétaires de chiens. D’ici cet été, la Ville va enlever les quelque 38 distributeurs de sacs à déjections canines mis en place depuis une dizaine d’années.

“Ça coûte 3.000 euros par an à la commune”

La raison? “On a des gens qui, dès que le stock est rempli, viennent le piller”, assure le maire, Lionnel Luca (1). Conclusion: “il ya deux mois, on a eu une pénurie. On ne les a pas réapprovisionnés et on s’est rendu compte qu’il n’y avait pas plus de déjections canines sur les trottoirs.”

La municipalité a fait passer le mot sur son compte Facebook et va accrocher, cette semaine, des affiches pour responsabiliser les propriétaires. D’abord la prevention. Plus tard, la verbalisation. “On a verti nos ASVP de faire passer l’information. Mais d’ici quelque temps, on verbalisera parce que c’est la loi”, tranche le premier magistrat de Villeneuve-Loubet. Lionnel Luca a d’ailleurs sorti la calculette: “Ça coûte 3.000 euros par an à la commune soit le coût d’une classe découverte pour les enfants”. Et de converter… “3.000 euros, ça fait 20.000 francs!” Autrement dit, la Ville préfère les dépenser ailleurs. Voyant déjà les critiques arrivées, le maire lance: “on assume pleinement et si ça ne plaît pas, c’est pareil. Ce n’est pas la commune d’offrir les croquettes donc elle n’a pas à donner de sacs.”

1. En 2020, le maire avait déjà pris un arrêté contre les crottes de chiens.

Leave a Comment