Ces 10 races de chiens sont les plus interdites dans le monde

Pour des raisons de santé et de bien-être, mais aussi pour des raisons de sécurité, certaines races de chiens sont interdites dans de nombreux pays et régions du monde. En effet, à cause de l’élevage sélectif, certaines races peuvent avoir une santé particulièrement fragile et, de par leur race, d’autres sont particulièrement féroces et peuvent représenter une menace pour les humains. Mais, quelles qu’en soient les raisons, voici 10 des races de chiens les plus interdites au monde.

— SannePhoto / Shutterstock.com

10. Le chien-loup tchécoslovaque

Se distinguant par une apparence noble et élégante, les chiens-loups tchécoslovaques sont des animaux majestueux. Issu d’un croisement entre un chien domestique et un loup, sa structure génétique variée en fait un chien extrêmement imprévisible. En effet, cette race de chien peut réagir à certaines situations comme un loup – qui rappelons-le est un animal sauvage –, et à d’autres comme un chien. Cela représente très certainement un danger, et pour cette raison avoir un chien-loup est illégal en Norvège, dans plusieurs États americains et dans plusieurs provinces canadiennes.

Leave a Comment