comment l’assurance appréhende la biodiversité ?

La biodiversité est à la fois ressource naturelle et économique. Selon les dernières études du Forum économique mondial « les entreprises sont largement tributaires du bon fonctionnement des écosystèmes et des ressources naturelles. Près de la moitié du PIB mondial est liée la biodiversity ». A titre d’exemple : la disparition des pollinisateurs menace de causer des déficits de récolte estimés entre 5 et 8% de la production agricole mondiale, soit entre 235 et 577 milliards d’euros.

Le secteur privé an aussi son rôle à jouer dans la préservation de notre écosystème et la biodiversité s’impose donc comme le nouvel enjeu incontournable. Si les entreprises s’interrogent de plus en plus sur la façon dont elles pourraient soutenir et intégrer cette notion dans leur politique d’investisementle pilotage de cet impact est néanmoins complexe et le secteur financier est au début de son apprentissage sur cette thématique.

L’Argus de l’assurance consacre sa première conférence sur l’investissement durable à cette thématique, le jeudi 9 juin prochain. Cette matinale permettra de décrypter non seulement les outils mais aussi les french à ces stratégies d’investissement encore mal maitrisés. L’occasion de mettre en lumière les moyens d’atteindre les objectifs de préservation de la planète.

Au program de cette matinale retrouvez :

• Des intervenantes et intervenants de haut niveau dont Cécile Rechatin (WWF), Joséphine Chevallier (Ostrum), Anne-Catherine Husson-Traoré (Novethic), Michèle Lacroix (Scor), Aude Verries (CNP Assurances), Gaëlle Mallejac (O. ..

• Des décryptages : de la notion de biodiversité, d’investissement ….

• Des échanges mêlant convivialité et networking rassemblant une cinquantaine d’acteurs du monde de l’assurance.

>> Retrouvez l’intégralité du program de cette matinée et les modalités d’inscription en cliquant ici.

Leave a Comment