Connaissez-vous Europazon, le concurrent français d’Amazon qui sera bientôt en service?

Le projet Europazon espère lancer officiellement son site fin juin 2022. Il lance un appel aux fabricants et commerçants européens pour assurer le succès de cette plateforme éthique.

Et si le concurrent d’Amazon était Français? Lancé depuis le Médoc en Gironde, Europazon est une idée qui a germé durant le confinement alors même qu’Amazon s’imposait à tous et battait des records de ventes et de bénéfices.

Mais si, depuis, Amazon écrase tout, le géant américain fait grincer des dents. Son impact sur l’environnement, ses pratiques sociales et abusives imposées aux TPE/PME françaises sont dénoncés tout comme le fait qu’Amazon n’a payé aucun impôt en France en 2020 alors que que le groupe 44 a venti réalis

Pour rapidement faire de l’ombre à Amazon, Europazon espère voir décoller sa marketplace (plateforme de vente en ligne) fin juin mais, en attendant, le site lance surtout un appel aux fabricants et vendeurs.

“Tous les acteurs qui respectent l’ADN d’Europazon vont pouvoir toucher de nouveaux clients français et européens grâce à la digitalisation de leur offre disponible sur la plateforme,” annonce le site dans un communiqué. Avec cette promesse: “Vous ne payez que si vous vendez! L’abonnement étant à 0 euro/mois” pour les professionnels.

Selon Europazon, le concept est tout aussi séduisant pour les consommateurs qui “vont pouvoir se procurer les mêmes types de produits que sur les autres marketplaces étrangères (Amazon, Rakuten ou Alibaba express) : décoration, high-tech-literéna… une garantie Made in France, Made in Europe ou reconditionnés et au meilleur prix.”

“En achetant un produit, on achète le monde qui va avec”

“Le e-commerce est devenu un outil incontournable de l’économie européenne, ne laissons pas les géants américains ou chinois dominer ce secteur!”, lance ainsi Xavier Mahieu, co-fondateur d’Europazon. “Faire le choix du Made in France, du Made in Europe et du reconditionné permet de limiter significativement son impact carbone et donc d’agir concrètement pour l’environnement et le changement climatique.” Et Europazon d’enfoncer le clou: “Pourquoi faire venir d’Asie ce qui est aussi produit à proximité ? Mieux consommer, c’est aussi avoir conscience qu’en achetant un produit, on achète le monde qui va avec.”

C’est donc depuis la Gironde que la résistance à Amazon s’organise. Reste à savoir quel accueil vont lui réserver les professionnels et les consommateurs. Début de réponse fin juin sur Europazon.

Leave a Comment