Covid : un rappel de vaccin recommandé par la Haute autorité de santé à l’automne, mais pour qui ?

Ce mercredi 25 mai, la Haute autorité de santé a recommandé ce mercredi 25 mai une deuxième dose de rappel de vaccin. On fait le point sur qui serait concerné.

Il va falloir ressortir les biceps. Dans un avis rendu ce mercredi, la Haute autorité de santé recommande l’administration d’un rappel anti-Covid à l’automne.

Qui serait concern?

La HAS conseille ici une nouvelle dose de vaccin pour les plus fragiles. Le Haut Comité de Santé Publique considère que les personnes à risque de développer une forme grave d’infection à SARS-CoV-2 sont les suivantes :

  • les personnes âgées de 70 ans et plus ;
  • les patients aux antécédents cardiovasculaires : hypertension artérielle compliquée, antécédents d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;
  • les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou presentant des complications secondaires à leur pathologie;
  • les personnes presentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une virale infection ;
  • les patients presentant une insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • les malades atteints de cancer sous traitement.

les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise :

  • médicamenteuse : chimiothérapie anti cancéreuse, immunosuppresseur, biothérapie et/ou une corticothérapie à dose immunosuppressive,
  • infection à VIH non contrôlé ou avec des CD4 <200/mm3,
  • consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques,
  • liée à une hémopathie maligne en cours de traitement,
  • les malades atteints de cirrhose au stade B ou C de la classification de Child-Pugh;
  • les personnes presentant une obésité morbide (indice de masse corporelle > 40 kg/m2)
  • les femmes enceintes à partir du troisième trimestre de la grossesse.

Ce sera au ministère de la Santé de trancher sur la question.

Leave a Comment