des lapins domestiques envahissent une résidence, les associations s’inquiètent

La prolifération de ces lapins perturbent le quotidien des résidents. Les associations ontété alerté du problème.

Des lapins envahissent une résidence de Cagnes-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes. De nouveaux compagnons plutôt mignons à première vue pour les habitants, mais leur présence commence à déranger. “Il fallait prendre le problème dès le départ”, estime Michel, un habitant au micro de BFM Nice Côte d’Azur.

Car les lapins domestiques se reproduisent très rapidement. Au départ ils n’étaient que deux à vivre dans une maison collée au lotissement. Un voisin avait en effet acheté un mâle et une femelle mais, très vite, la situation lui a échappé, rapporte la RCF.

Une centaine de lapins en liberté

Le reporter de BFM Nice a pu constater plusieurs dizaines de lapins gambader ce jeudi, mais ils sont une centaine désormais, selon les habitants. Un îlot qui se développe avenue de Nice, autour du chantier du futur parking relais du tramway et qui migre vers la résidence, précise Nice-Matin. “Ils viennent là ils se reproduisent et après ils partent”, dénonce Michel.

Trous dans la terre, jardins et plantes attaqués… Ces mammifères, en liberté, prennent possession du jardin de la résidence qui donne directement sur les appartements en rez-de-chaussée.

“Les gens au rez-de-chaussée sont embêtés parce qu’ils peuvent aller dans les appartements”, explique Michel.

Que faire?

Pour endiguer le phénomène, la ville et les associations s’organisent. “Les lapereaux se reproduisent au bout de trois mois. Si on n’intervient pas maintenant, à la fin de l’année il y aura tellement de lapins qu’on devra les euthanasier. On ne pourra pas les faire adopter”, confie une bénévole de l’association No name à Nice-Matin.

Les bénévoles suggèrent de contrôler la reproduction en stérilisant certains lapins. Mais les associations ne souhaitent pas intervenir tant qu’ils n’auront pas le soutien de la mairie. “D’ici quelques mois, il y en aura des centaines. Ils commencent à être blessés et malades. Le problème est énorme”, juge Anne, de l’association Rien que pour eux au journal local.

Pour éviter cette situation, les personnes pouvant apporter une aid ou souhaitant adopter un des lapins peuvent contacter l’association au 06.14.63.21.16.

Victor Labbay et Alicia Foricher

Leave a Comment