Disney+ explose son nombre d’abonnés (et laisse Netflix en PLS)

Alors que Netflix est en PLS, les abonnements de Disney+ continuent de grimper sérieusement.

Il ya peu, Netflix et son hégémonie ont été mis à mal par la perte de 200 000 utilisateurs dans le monde, couplée à une chute dans les mois à venir estimés à 2 millions de spectateurs en plus. Une première depuis plus de dix ans qui a poussé le géant de la SVoD à revoir son modèle économique et à plus diversifier ses sources de revenus.

En découle une nouvelle offre proposée par la plateforme au N rouge qui permettra aux utilisateurs d’accéder à ses services pour un prix moins élevé, mais avec de la publicité. Initialement prévue pour les prochaines années, cette idée d’incorporer de la pub sur Netflix devrait finalement arriver d’ici la fin de l’année. Pendant ce temps, la concurrence continue de monter en puissance, comme en témoigne les abonnements de Disney+ qui continuent de monter.

Obi-Wan Kenobi : Photo , Ewan McGregorLes grosses franchises de Disney font gonfler les abonnés

En effet, la plateforme de Mickey aurait gagné 7.9 millions de nouveaux utilisateurs durant les trois premiers mois de 2022, cumulant 44,4 millions sur le sol américain et 43,2 millions à l’international – sans inclure les abonnés de Disney+ , la version indienne et indonésienne de la plateforme qui englobe une collection d’autres chaines et contenus différents. Dans le monde, Disney+ en serait alors à 87,6 millions de consommateurs, soit presque 20 millions de plus qu’en 2021.

En prenant en compte les plus de 50 millions d’abonnés à Disney+ Hotstar, le studio aux grandes orilles cumule dans le monde 137,7 millions d’utilisateurs, soit 33% de plus qu’en 2021. Il suffit d’ajouter les 22 ,3 millions de spectateurs sur ESPN+ (formule centrée sur le sport) et les 45,6 d’Hulu, et le studio rassemblerait alors plus de 205 millions d’abonnés dans le mondetoutes plateformes confondues, soit pas loin des 222 millions de Netflix.

Stranger Things : photo, Finn Wolfhard, Charlie Heaton, Noah SchnappQuand Netflix voit les chiffres de Disney+ gonfler

La croissance exponentielle du studio dans le monde de la SVoD est ainsi bien plus signifiante que celle de HBO Max qui ne cumule à ce jour que 77 millions d’abonnés sur l’entièreté du globe. Malgré tout, Disney n’échappe pas à la problématique des hauts coûts de production de ses créations originales qui les a récemment poussés, d’après les dires du studio, à augmenter ses tarifs.

Par ailleurs, Disney+ va égallement tenter de diversifier ses sources de revenus en lançant sa propre formule d’abonnement à tarif réduit, mais avec publicité. Pour rappel, la prochaine grosse série de la plateforme, Star Wars : Obi-Wan Kenobidébutera sa diffusion dès le 27 mai prochain.

.

Leave a Comment