Elon Musk révèle que son robot pourra copier votre personnalité

Alors que le Tesla Bot est toujours attendu pour 2023, Elon Musk vient de révéler une information majeure sur cette future machine. Il sera possible de télécharger ses traits de personnalité sur le robot, afin qu’il puisse copier et imiter la personnalité de son proprietaire…

En août 2021, Elon Musk présentait le Tesla Bot : un robot humanoïde, doté de l’intelligence artificielle d’une voiture Tesla. À l’époque, le businessman avait promis de lancer un prototype avant la fin 2022, et de commencer la production commerciale dès 2023.

À présent, Elon Musk révèle que le robot Optimus sera capable de copier la personnalité de son proprietor. Si vous décidez d’en acheter un, vous serez en mesure de télécharger vos traits de caractère sur la machine. Dès lors, l’humanoïde pourra se comporter comme vous.

Cette nouvelle information vient d’être dévoilée par Musk dans le cadre d’une interview accordée au CEO de Business Insider. Au cours de cet entretien, le businessman a égallement indiqué les trois principales menaces pour l’humanité: l’extrémisme religieux, la chute du taux de natalité… et l’intelligence artificielle.

Concernant Optimus, Elon Musk explique que » les robots humanoids arrive. Le rythme d’avancée de l’IA est très rapide. Optimus est un droïde généraliste, une sorte d’ouvrier. Son rôle initial doit être un travail répétitif, ennuyeux ou dangereux. Basiquement, le travail que les gens ne veulent pas faire. Nous pourrions télécharger les choses qui nous rendent uniques. Maintenant, bien sûr, si vous n’être plus dans ce corps, il y aura une différence, mais je pense que nous pouvons préserver notre mémoire et notre personnalité « .

Un robot conçu pour interagir avec le monde humin

Il ajoute que » l’humanité a conçu le monde pour interagir avec un humanoïde bipède avec deux bras et dix doigts. Donc si vous voulez qu’un robot s’intègre à ce monde et soit capable de faire les choses que les humains peuvent faire, il doit avoir approximativement la même taille, la même form et la même capacité « .

La perspective d’un robot à l’apparence et à la personnalité humaines peut sembler effrayante, mais il est de toute façon impossible d’empêcher l’évolution technologique. Tôt ou tard, les robots semblent destinés à côtoyer les êtres humains. Elon Musk s’appuie notamment sur les progrès rapides effectués par Boston Dynamics.

Ce robot Optimus mesurera environ 172 centimetres pour 57 kilogrammes, et sera doté de l’IA des voitures Tesla actuelles. Il s’agira concrètement d’un robot capable de marcher et d’effectuer des activités physiques.

Un écran sera intégré à son visage et présentera toutes les informations nécessaires au proprietaire. La machine sera capable de soulever 68 kilos et de transporter 20 kilos. Sa vitesse sera toutefois limitée à 8 kilomètres par heure.

Precisions que cette limite technique a été mise en place volontairement pour que le robot ne risque pas de blesser les humains. Il ne reste qu’à espérer que cette machine ne se retourne pas contre l’Homme, réalisant les funestes prédictions d’Elon Musk lui-même…

Date de lancement du Tesla Bot Optimus

Lors d’une mise à jour de la feuille de route de produits Tesla, Elon Musk a déclaré que ses deux priorités étaient le système de pilotage autonome Full Self-Driving et le robot Optimus. desormais, la firme se focalise avant tout sur l’intelligence artificielle.

Aux yeux du CEO, le Tesla Bot n’est pas si différent d’une voiture Tesla. Dans les deux cas, la machine effectue des mouvements grâce à des actionneurs et des moteurs contrôlés par un processeur central dopé à l’IA. La seule vraie différence est que la voiture a quatre roues, et le robot deux jambes.

La date de lancement du Tesla Bot reste fixée à 2023. Pourtant, le directeur de l’intelligence artificielle de Tesla, Andrej Karpathy, vient de prendre quatre mois de congés pour visiter l’Europe et l’Asie.

Cette annonce a supris de nombreuses personnes, puisque Karpathy supervise le développement du système Full-Self Driving. Or, plus de 60 000 beta testeurs attendent toujours la version 11 censée combiner le logiciel pour la conduite en ville et sur autoroute dans un stack unique permettant de fluidifier le développement. D’ailleurs, les acheteurs ont dû payer 12 000 dollars supplémentaires pour cette V11 du FSD en January 2022.

Malgré l’absence Karpathy, Elon Musk assure que le développement poursuivra son cours : » Andrej est incroyable et joue évidemment un rôle important, mais nous avons de nombreuses personnes très talentueuses » avait-il expliqué lors d’un entretien avec l’expert en IA Lex Fridman.

On peut donc supposer que Ashok Elluswamy et Milan Kovac vont jouer un rôle plus important à l’avenir. Neanmoins, Karpathy assure qu’il compte revenir et a notamment déclaré sur Twitter que les robots lui manquent déjà…

Leave a Comment