Entièrement digitalisé, le Duomo Milan comme jamais vu sur Google Arts & Culture

Google vient d’achever the digitalisation of Duomo de Milan and propose une expérience virtuelle exceptionnelle: découverte dans les moindres de la cathédrale, sur les écrans.

Il aura fallu cinq siècles et demi et des dizaines d’architectes pour la construire – Google l’a digitalisée en deux ans seulement. La troisième plus grande église d’Europe est maintenant accessible à tous, gratuitement, sur Internet. L’expérience virtuelle prévoit notamment une visite du Duomo en street view, de la crypte à la Madonnina, ainsi qu’un aperçu complet de son musée et des archives qui lui sont dédiées.

Un défi technologique à la mesure de l’édifice

La digitalisation du Duomo est le fruit d’une collaboration inédite entre la Veneranda Fabbrica du Duomo de Milan, qui supervise la conservation de l’édifice depuis sa création, et la plateforme de promotion culturelle de l’entreprise Mountain View, Google Arts & Culture . À l’aide d’une caméra spécialisée dans les images d’œuvres d’art à très haute résolution, l’institut culturel de Google a travaillé pendant deux ans à la réalisation de plusieurs milliers de prises de vue de l’édific Celui-ci a été capturé sous toutes ses coutures, en intérieur comme en extérieur. Les équipes de Google ont même consacré jusqu’à huit heures à certains détails pour que ceux-ci puissent apparaître le plus fidèlement possible à l’écran, malgré leur emplacement haut-perché. Un chantier hors-norme, auquel tenait particulièrement l’archiprêtre du Dôme de Milan, Gianantonio Borgonovo : « Le premier objectif pour nous est de partager cette beauté et d’en faire prendre conscience à tout le monde, le second est de protéger ce qui nous est parvenu (…) en le montrant à travers la technologie. »

Visitez la cathédrale de Milan à 360 degrés

Le défi technologique relevé par le géant du web s’avère à la hauteur de la prouesse architecturale incarnée par le Duomo: la plateforme propose une quinzaine de parcours virtues au sein de la cathédrale et de son musée ainsi des que aux 500 images. Le Duomo y est non seulement visitable à tous les étages, mais aussi dans ses recoins les plus inaccessibles. Parmi les cinquante vitraux numérisés, certains se trouvent par exemple à une trentaine de mètres au-dessus du sol et ne sont donc pas appréciables à l’œil nu. Google semble par ailleurs nous offrir un accès privatisé à des endroits d’ordinaire pris d’assaut, comme les terrasses de la cathédrale. Mais la plateforme ne s’arrête pas là : elle décortique jusqu’à l’histoire des saints qui figurent dans l’église et la lumière qui traverse ses vitraux, en proposant notamment de jouer et d’interagir pamovec en amovec dans les rubriques « Coloring Book » et « Puzzle Party ».

Retrouvez cette expérience virtuelle multiple sur la page web Milan Cathedral Remixed et laissez-vous séduire par la couleur pop de son bandeau: loin d’avoir été choisi au hasard, le fuchsia rappelle les nuances de marbre quisi confèlére part une at le intérieur du Duomo.

Luz Escoubes

.

Leave a Comment