Faut-il craquer pour la function Boost?

Vous vous intéressez à la Tesla Model 3? Mais vous ne savez pas si vous devez craquer pour la function Boost? Nous vous proposons le retour d’expérience d’un membre qui souhaite éclairer nos lecteurs avec beaucoup d’humour. Comme vous le savez, sur Tesla Mag, nous apprécions la rédaction pleine d’humour.

L’option boost est accessible les Long Range. Comme beaucoup, je me posais la question des effets de cette option. A priori, sur les vidéos cela semble faire son effet mais buzz pour faire des vues ou changement flagrant.

Heureusement, on peut valider l’option et se rétracter dans les 48h. Satisfait ou remboursé !!!

Une model 3 LR d’origine pousse déjà fort à l’accélération. On sent que cela reste puissant mais accessible.

Une fois le boost activé, la voiture n’est plus la même. Le cap franchi est significatif et brutal. La voiture vous colle dans le siège et l’estomac est bien sollicité. D’ailleurs, mieux vaut prévenir les occupants avant d’accélérer sous peine de séances d’osthéopathe. En mode boost, il est exclu d’accélérer fort sans garder les deux mains sur le volant. En départ arrêté, la model 3 décolle jusqu’à 120km/h. Au delà, la puissance se calme pour s’adoucir.

Pour se donner un ordre d’idée, on est dans le registre d’une Porsche 911turbo (997) sauf que cette dernière continue de pousser jusqu’à 300km/h…mais à coup (ou à coût) d’au moins 20 litres cent.

Avis au amateur, la pédale d’une model 3 est utilisable comme un interrupteur on/off. Sur cet exercice, il n’y pas un bruit mais quelles sensations !!!

Le boost c’est s’offrir une sensation de supercar sur une voiture accessible au quotidien.

« Curieux, j’ai effectué un essai de model 3 performance.

Elle est plus puissante, plus ferme avec une monte 20 pouces, offre de meilleurs freins et des modes pour la piste. La différence entre model 3 boost et performance se réduit sérieusement vis à vis des sensations. On est dans le même registre. La configuration de la voiture en fait une voiture taillée pour la piste mais moins adaptée au quotidien.

En résumé, la LR boost c’est le meilleurs des mondes. Autonomie préservée mais énormes sensations. Autrement dit, la performance de tous les jours. Le mauvais côté, c’est que le mode standard disparaît pour le mode sport…il aurait été judicieux de conserver les 3 modes (confort, standard et sport) plutôt que de substituer le mode sport au mode standard.

Il convient de rester prudent car bon nombre de conducteurs ne sont pas conscient de l’accélération et notamment lors des dépassements. »

Poursuivre la découverte de cette fonction avec une Vidéo

Trois Youtubeurs Tesla se sont réunis pour partager sur la fonction boost et les Tesla en général. Nous vous invitons à regarder cette vidéo qui vous donnera un avis d’utilisateur sur la fonction. Bravo à Electron Libre, The Choucroute Garage et Nuage magique pour ces développements.

Leave a Comment