Finale Real Madrid – Liverpool : Dans la tête de Thiago Alcantara, le joueur le plus chanceux de l’histoire

Thiago oder nichtsEté 2013 : Pep Guardiola a bossé comme un fou pour être au niveau de son nouveau club. Son allemand est déjà très fluide et quand un journaliste l’interroge sur la possibilité de recruter au milieu de terrain, le Catalan cologesre d les joueurs présents dans ce secteur avant d’avouer, malgré tout, avoir une recrue idéale en tête.”Ça sera Thiago ou personne“, répond-il en conférence de presse. Ce fut Thiago et rien d’autre.

Eté 2020 : Jürgen Klopp préfèrera la discrétion pour aller subtiliser l’Espagnol au nez et à la barbe d’autres concurrents européens le milieu le plus classe du continent, tout juste auréolé d’un sacre continental dansé le lequel. “Il ya des gens qui s’interrogeaient sur sa compatibilité avec notre football ? Dieu merci ces gens n’ont aucun pouvoir de décision“, se félicitait récemment l’Allemand, heureux de pouvoir compter sur un joueur qui a révolutionné l’entrejeu des Reds. Thiago a donc séduit Guardiola, avant de convaincre Klopp. Joli CV.

Ligue des champions

Comment le Real Madrid peut transformer la force de Liverpool en faiblesse

IL YA 2 HEUR

Mais pourquoi s’arrêter à ces deux-là ? Au moment de dresser l’itinéraire de carrière du numéro 6 des Reds, on est presque pris d’un vertige tant la liste des références modernes ayant croisé sa route semble interminable.

Les entraîneurs successifs de Thiago Alcantara :

  • Luis Enrique (Barca B)
  • Pep Guardiola (Barca)
  • Tito Vilanova puis Jordi Roura (Barça)
  • Pep Guardiola (Bayern Munich)
  • Carlo Ancelotti (Bayern Munich)
  • Jupp Heynckes (Bayern Munich)
  • Niko Kovac (Bayern Munich)
  • Hansi Flick (Bayern Munich)
  • Jürgen Klopp (Liverpool)
De la Catalogne au nord de l’Angleterre, Thiago aura réussi à s’adapter à tous, se rendant indispensable systématiquement. Du tiki-taka au heavy-métal football, il aura interprété tous les styles, en y ajoutant ses partitions, souvent délicieuses visuellement. Et, en Liga, en Bundesliga et en Premier League, plus personne ne doute de la place à part du bonhomme dans la hiérarchie des meilleurs milieux modernes actuels.

Klopp jusqu’en 2026, est-ce la naissance d’une dynastie ? “Ce mot n’existe pas en Angleterre”

L’école de la Masia puis celle du football allemand

Moderne, il l’a été dès 2010 et son intégration au Barça de Pep Guardiola. Au moment de priver l’adversaire de ballons, sa qualité technique intrinsèque fait rapidement de lui une option pour faire souffler Xavi ou Iniesta. De ce passage barcelonais, il restera imbibé de la même obsession que son coach : avoir la gonfle coûte que coûte.

Parfois, vous regardez des matches et vous vous dites : ‘aucune des deux équipes ne veut la balle’. C’est mocheanalysait-il en 2015 pour le Guardian. Je ne suis plus le même joueur, j’ai probablement mûri mais mon idée reste la même que quand j’étais gamin : gagner et prendre du plaisir. Et pour cela, avoir la balle est fondamental.”

Thiago Alcantara et Pep Guardiola (Bayern)

Credit: Panoramic

A l’heure où l’Espagne domine l’Europe du football, Thiago en est l’un des produits les plus représentatifs, avec le jeu de position comme cadre idéologique et l’aisance technique comme moyen d’y parvenir. Mais son passage en Allemagne réussira à le rendre encore plus complet. Paradoxalement, freiné par des blessures et une acclimatation plus longue que prévu, ce n’est pas sous Pep Guardiola que Thiago donnera sa pleine mesure. Mais bien avec Carlo Ancelotti qui décide de lui donner les clés du jeu dans son 4-2-3-1.

Thiago est un amin’hésitera pas à dire Carletto en septembre 2020 lors de l’arrivée de celui-ci à Liverpool. C’est un joueur fantastique, un milieu exceptionnel. J’ai eu la chance dans ma carrière de coacher de très très grands joueurs et Thiago est l’un d’entre euxPlus haut sur le terrain, Thiago devient plus décisif et bien plus vertical, qualités qui lui servent encore aujourd’hui. Il assiste surtout au passage du football de possession à celui de transition o l’intensité est devenue la notion cardinale du .

“Il ne peut pas y avoir d’autres avis sur Thiago”

Le football d’aujourd’hui a pris un autre rythme, un rythme beaucoup plus rapide, plus physiqueexpliquait-il en 2021 à L’Équipe. La figure du numéro 10 a presque disparu, parce qu’on a maintenant des défenseurs centraux qui n’ont pas peur quand ils ont face à eux un joueur technique. On due s’adapter. Ce que nous devons faire, nous les joueurs qui ne sommes pas très rapides avec les pieds, c’est être plus rapide avec notre tête“.

Malgré ce grand basculement censé le désavantager eu égard à son physique frêle et à une pointe de vitesse limitée, Niko Kovac et Hansi Flick ne feront que renforcer le pouvoir de Thiago au Bayern. “C’est un joueur rêvé pour tous les coachesdira l’ancien entraîneur de Monaco après leur doublé en 2019. On a énormément de milieux exceptionnels mais lui, c’est vraiment le cœur nucléaire de notre milieu, un joueur qui peut tout faire avec un ballon“.

Thiago Alcantara profite de la victoire du Bayern en finale de Ligue des champions 2020

Credit: Getty Images

Quand vous le voyez sur un terrain, vous voyez évidemment sa fantastique qualité avec la balle. Mais il aussi prouvé qu’il savait défendre. Pour moi, il ne peut pas y avoir deux avis sur Thiago. C’est un joueur exceptionnel qui donne à une équipe ce petit quelque chose en plus. C’est mon avis et il ne devrait pas en exister d’autres“, le défendra encore plus franchement un Hansi Flick qui l’a installé dans un double pivot avec Goretzka ou Kimmich.

C’est donc Klopp qui récupère un joueur façonné et bichonné par d’autres monstres sacrés avant lui. Si la première saison, émaillée par des blessures et des compositions parfois folkloriques au milieu au vu des absences des Reds, a parfois semblé pénible, celle traversée par l’Espagnol ressemble à celle de l’avènement. Son apport au jeu de Liverpool est révolutionnaire: ses passes cachées, ses contrôles presque systématiquement orientés et son tempo ont apporté une patience et une fluidité inédite aux attaques des coéquipiers de Mo Salah.

Comment Liverpool est devenu un monstre sans fail apparently apparent

Klopp a récupéré la version finale du prototype

Sans doute inspiré par ce qu’il a vu de Thiago sous Flick, Klopp a presque décidé d’utiliser Thiago en quarterback reculé, avec une mainmise réelle au moment de la construction (90% de passes réussies cette saison) et un valet ultra- polyvalent pour l’épauler (Fabinho) à la récupération. Sans doute poussé par le jeu des Reds, l’ancien du Barça an aussi étoffé son jeu, avec des courses plus nombreuses et plus intenses, effaçant définitivement l’idée du surdoué technique qui ne se salit pas le short.

Interrogé cette saison sur le duel Pep Guardiola – Jürgen Klopp, le numéro 6 des Reds n’avait pas cherché à trancher, car, au fond, le choix est impossible à faire. “En réalité, il ya beaucoup de points communs entre les deuxexpliquait-il en novembre dernier. Les différences, vous pouvez les voir aussi dans la façon dont leurs équipes jouent. L’une a plus de possession tandis que l’autre est sauvage tout en ayant le contrôle“.

De Guardiola à Klopp en passant par Ancelotti ou Flick, il a continué d’apprendre. A 31 ans, le voilà au sommet de sa carrière, qu’il espère encore garnir d’une troisième C1 ce samedi. Pas un hasard vu le bonhomme. Car si Thiago Alcantara a fini par être le joueur le plus chanceux du XXIe siècle eu égard au pedigree de ses coaches, c’est aussi parce qu’il a réussi à devenir l’un des plus complets.

https://i0.wp.com/i.eurosport.com/2022/04/28/3363101.jpg?w=900&ssl=1

Transfers

Mbappé at-il dit adieu au real ? “Qui sait, dans deux ou trois ans…”

IL YA 4 HEUR

Ligue des champions

Vous avez voté: votre “onze type” de Real-Liverpool

IL YA 6 HEUR

Leave a Comment