Google a une IA qui génère des images saisissantes de ce que vous écrivez !

DeepMind n’est pas la seule équipe chez Google qui travaille sur l’intelligence artificielle. Il existe aussi Google Brain, qui fait partie de Google AI, égallement spécialisée dans l’apprentissage profond. Les chercheurs de la « Brain Team » viennent de dévoiler Imagen, une I capable de générer des images photorealists à partir de textes.

Le projet est très similaire à DALL-E 2 d’OpenAI, présenté il ya à peine plus d’un mois. Saisissez une description de l’image voulue, même farfelue comme « un cerveau chevauchant une fusée qui se se dirige vers la Lune », et l’IA produira l’image correspondante.

Une démonstration d'Imagen qui permet de choisir parmi plusieurs options.  © Google Research

Une démonstration d’Imagen qui permet de choisir parmi plusieurs options. © Google Research

La recherche sur l’IA confrontée à des problèmes éthiques

Pour évaluer les performances d’Imagen, les chercheurs ont confronté Imagen à DALL-E 2, ainsi qu’à d’autres modèles similaires avec leur propre outil d’évaluation DrawBench. Ils ont créé une série de 200 descriptions, dans 11 catégories, utilisées sur chacun des différents modèles. Les images obtenues ont ensuite été présentées à 25 volontaires pour chaque catégorie, qui ont dû les évaluer selon deux critères : la qualité de l’image et la correspondance avec la description. Dans les deux cas, les participants ont largement préféré Imagen.

L’outil n’est pas disponible au grand public pour des raisons éthiques. Les chercheurs ont mis en ligne une démonstration simple qui permet de choisir entre plusieurs options, mais rien de plus. Outre des risques d’abus et des impacts possibles d’un tel outil, les chercheurs ont tenu à souligner le problème des bases de données utilisées, qui sont composées d’images publiques non modérées. Selon eux, « les jeux de données de cette nature reflètent souvent des stéréotypes sociauxdes points de vue oppressifs et des associations désobligeantes ou nuisibles à des groupes marginalisés ».

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Leave a Comment