Google s’offre Raxium pour mieux se préparer à l’AR

Grâce à cette opération, la firme de Mountain View met la main sur une technologie MicroLED qui pourrait accélérer ses innovations en matière de VR et surtout d’AR.

Les prochaines années vont marquer un tournant, tant en matière de réalité virtuelle (VR) que de réalité augmentée (AR). La plupart des géants de la tech travaillent ardemment sur ces questions afin d’offrir prochainement des solutions avancées et compétitives. Google multiplie les acquisitions pour s’offrir les meilleures technologies du moment.

En 2020, le groupe californien s’est offered North, une entreprise spécialisée dans la fabrication de lunettes AR. Il a ensuite renforcé son Equipe afin de préparer un système d’exploitation spécialement pensé pour l’AR. Puis en janvier dernier, il a évoqué son projet de casque AR “Iris”.

Désormais, Google annonce le rachat de la jeune pousse américaine Raxium. Spécialisée dans les technologies MicroLED, cette start-up pourra constituer un atout majeur pour son acquéreur. Dans un billet de blog publié par Google en vue de confirmer cette acquisition, Rick Osterloh, Senior Vice President des Produits & Services explique que « l’équipe de Raxium a passé cinq ans à concevoir des écrans miniaturisés, économiques et économes en énergie qui constituent les bases de futures technologies d’affichage ». Et d’ajouter: « L’expertise technique de Raxium dans ce domaine jouera un rôle clé alors que nous continuerons à investir dans nos efforts matériels ».

L’affichage, point clé de l’AR

Les projets dans l’AR et la VR sont nécessairement centrés sur les écrans utilisés. C’est grâce à eux que les utilisateurs pourront réellement s’immerger. La technologie de Raxium an attiré les faveurs de Google car elle est particulièrement innovante. Selon la firme, elle autoriserait un pas de pixel, c’est-à-dire la distance entre le center de deux pixels accolés, de 3,5 microns. À titre de comparaison, les écrans des smartphones affichent une unité de 50 microns. Cette avancée pourrait ainsi donner l’impulsion pour la conception de casques et de lunettes d’AR plus compacts, mais à haute définition.

La firme de Mountain View n’est malgré tout pas seule en course. Sur l’AR seule, elle fait face à Microsoft qui est déjà bien implanté avec ses deux générations d’HoloLens. La feuille de route de Meta a récemment été dévoilée, révélant ainsi les projets qu’il compte déployer au cours des prochaines années. C’est sans compter Apple, qui pourrait prochainement dévoiler son premier casque AR.

Si les descriptions des projets de Raxium s’avèrent exactes, le matériel qui sera conçu par Google devrait être compétitif, tant en termes de prix que de technologies embarquées.

Leave a Comment