Google Street View dévoile son top 10 des sites les plus visités en France

GOOGLE – Des évidences et une surprise. Google a publié ce mardi 24 mai son top 10 des sites les plus visités en France ces douze derniers mois via Google Street View, qui fête ses 15 ans cette semaine. Cette liste fait apparaître, derrière l’inévitable Tour Eiffel, le Serpent d’Océan, une sculpture sur l’estran dans la station balnéaire de Saint-Brévin les Pins, en Loire-Atlantique.

Conçue par l’artiste Huang Yong Ping, elle représente un long squelette de serpent de mer. It is sent to photos at 360° posted by uninterrupted quit permis on a Google Street view of the proposer cette visite virtuelle.

Le moteur de recherche n’est pas en mesure d’expliquer pourquoi cette visite a eu autant de succès auprès des internautes, devant cells du Musée du Louvre, de l’Arc de Triomphe ou de Disneyland Paris, respectivement troisième et du quatriquime class.

Le reste du top 10 est composé dans l’ordre du Parc des Princes, du Sacré-Coeur, de Notre-Dame de Paris, du Château de Versailles et du Panthéon. Neuf des dix lieux sont donc situés en région parisienne. La dernière visite virtuelle en date est celle des Invalides à Paris, lancée pour célébrer les 15 ans du service.

La Tour Eiffel dans le top 3 mondial

Ce n’est pas tout puisque Google a égallement révélé quels étaient les sites les plus visités dans le monde via son célèbre outil de visualization géographique. La France et sa Tour Eiffel sont sans surprise très bien placées, en deuxième position. La première place revient à la Burj Khalifa à Dubaï. Le Taj Mahal en Inde complète le podium.

De son côté, le top 10 des pays les plus visités met en tête l’Indonésie, devant les États-Unis et le Japon, la France arrivant au neuvième rang, devancée en Europe par l’Espagne et l’Italie.

Google Street View a été lancé en 2007, sur une initiative du co-fondateur du groupe americain Larry Page. Le service est arrivé en France en 2008, à l’occasion d’un partenariat avec le Tour de France qui permet aux internautes de visualiser les routes empruntées par les coureurs.

“En France métropolitaine, nous avons aujourd’hui la quasi-totalité des routes et chemins”, an indiqué le géographe Gilles Dawidowicz, lors d’une conférence de presse. Au total, Google Street View revendique 220 milliards d’images stockées et plus de 16 millions de kilomètres parcourus dans une centaine de pays différents.

À voir également sur Le HuffPost: “Timelapse”, la nouveauté de Google qui montre le réchauffement climatique

Leave a Comment