Google va améliorer la représentation de la couleur de peau dans les recherches et les photos

L’entreprise a dévoilé une échelle de teintes de peau conçue pour être plus inclusive. Elle sera prochainement utilisée sur son moteur de recherche et son application de photos.

Lors de sa conférence annuelle dédiée aux développeurs, Google a multiplié les annonces sur les nouveaux produits. Cet événement aussi été l’occasion de dévoiler un nouvel outil qui permettra une meilleure représentativité dans les résultats de recherche et les photos. Appelé Monk Skin Tone, c’est une échelle de dix teintes de peau développée en partenariat avec Ellis Monk, professeur et sociologue de Harvard.

« Dans nos recherches, nous avons constaté que la plupart du temps, les gens se sentent regroupés dans des catégories raciales, mais il ya tout cette hétérogénéité avec les catégories ethniques et raciales. Et de nombreuses méthodes de catégorisation, y compris les anciennes échelles de teint, ne prêtent pas attention à la diversité », an expliqué le sociologue. Ayant effectué des recherches avec cet outil, Google affirme que des participants l’ont trouvé plus représentatif de leurs couleurs de peau « par rapport à la norme actuelle de l’industrie technologique ».

Unil pour améliorer les services de Google

Alors que les algorithmes de Google et d’autres géants de la tech ont souvent été critiqués pour leurs problèmes de reconnaissance des peaux noires, l’échelle de teinte de peau permettra aux internautes d’être mieux représentés. La firme de Mountain View va introduire de nouvelles fonctionnalités utilisant cet outil pour qu’ils trouvent des résultats pertinents et utiles dans son moteur de recherche. Concrètement, une personne effectuant des recherches liées au maquillage dans Google Images verra une option pour filtrer les résultats par teint de peau. « Si vous recherchez « un fard à paupières de tous les jours » ou « un look de maquillage de mariée », vous trouverez plus facilement des résultats qui répondent mieux à vos besoins »an indiqué Google.

Pour que les recherches soient plus représentatives, l’entreprise prévoit aussi de développer une méthode standard afin d’étiqueter le contenu web. Elle pourra être utilisée par les créateurs, les marques et les éditeurs pour étiqueter leur contenu avec des attributs comme le teint, la couleur et la texture des cheveux. Ils seraient ainsi mieux référencés par le moteur de recherche et les autres plateformes.

Enfin, l’échelle va être intégrée dans Google Photos. La société a annoncé le lancement d’un ensemble de filtres Real Tone permettant à l’utilisateur de choisir parmi un assortiment de looks et de trouver celui reflétant leur style. Ils devraient être déployés dans les semaines à venir.

Leave a Comment