La compagnie aérienne Emirates prévoit d’accepter le Bitcoin (BTC) et se lance dans le Web 3.0

Emirates souhaite accepter le Bitcoin et plonge dans le Web 3.0

Emiratesla principale compagnie aérienne des Émirats arabes unis, a révélé qu’elle souhaitait utiliser le Bitcoin comme un moyen de paiement pour ses services.

De plus, la société envisage une transition complète vers le Web 3.0 en considérant les tokens non fongibles et le metaverse pour différents cas d’usages. Cela englobera aussi bien des solutions visant à enrichir l’expérience client, que la formation du personnel, mais égallement des ventes de collections NFTs.

Emirates n’est pas la première compagnie aérienne à prendre le virage blockchain. La société airBaltic accepte effectivement le Bitcoin depuis 2014, et a étendu cette possibilité à l’Ethereum (ETH) et le Dogecoin (DOGE) l’année dernière. Toutefois, la compagnie dubaïote se démarque en proposant une solution plus globale.

En effet, Adel Ahmed Al-Redha, le directeur d’exploitation de l’entreprise, a précisé que cette adoption pourrait aller jusqu’au traçage des enregistrements des données des avions sur la blockchain.

Afin de répondre à tous ces besoins, Emirates recrutera du personnel en conséquence. À ce jour, nous n’avons pas plus d’informations concernant des dates éventuelles ou le contenu précis de ces différents projets.

👉 Pour aller plus loin – Retrouvez notre guide pour acheter du Bitcoin (BTC)

La péninsule arabique à l’avant-garde de la blockchain

Cette nouvelle est à l’image de la dynamique de la région vis-à-vis de la blockchain. C’est d’ailleurs en partie grâce à sa claté reglementaire que Binance avait ouvert un hub de cryptomonnaies à Dubaï. Plus récemment, elle a également obtenu sa licence de fournisseur de services de crypto-actives, valid dans les États du Conseil de Coopération du Golfe (CCG).

De son côté, l’Autorité de régulation des actifs numériques (VARA), le gendarme financier de Dubaï, a débarqué dans le metaverse de The Sandbox (SAND) au début du mois pour y ouvrir un siège.

Concernant Emirates, si toutes les ambitions de la compagnie au sujet du Web 3.0 manquent encore de claté pour le grand public, elle rejoint cependant une longue liste d’entreprises connues, ayant fait le choix de se tourner vers notre écosystème.

👉 À lire égallement – Dubaï : l’autorité de régulation fait ses débuts dans le metaverse de The Sandbox

Source : Arab News

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continue à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un mis bient ou service article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

A proppos de l’auteur : Vincent Maire

twitter-soothsayerdata

Je découvre timidement le monde de la blockchain fin 2018 lors de ma quête de liberté financière. D’abord investi modérément, ce n’est que deux ans plus tard que je prends le pari de tout miser sur le mouvement qui se dessine alors. Je consacre ensuite 2021 à mieux me former pour acquérir plus de connaissances et de sérieux. Comme j’aime souvent le dire : j’ai encore un milliard de choses à apprendre. Et ce que je sais, je souhaite le partager avec vous.
Tous les articles de Vincent Maire.

Leave a Comment