« La voiture s’est mise à accélérer toute seule », témoigne le conducteur

Alors qu’il redémarre au feu vert avec à son bord, sa femme et leurs deux filles, la voiture s’est mise à accélérer toute seule et il n’était plus possible de la contrôler, selon le conducteur. « Je pompe avec un pied sur le frein, mais ça ne marche pas. Mon épouse me dit : Mais pourquoi tu vas si vite ? Je lui réponds que c’est bloqué », témoigne-t-il pour la première fois dans « Le Parisien ». Impossible pour lui d’arrêter la voiture qui continue d’accélérer. « J’essaie même avec les deux pieds. Mais ça ne marche pas. »

Malgré la panique, il pense au freinage automatique de la Tesla, qui permet d’arrêter la voiture lorsqu’elle rencontre un obstacle. Il décide alors de « s’écarter de la route et de foncer vers des plots en plastique ». Mais là aussi, rien n’y fait, la voiture continue a course folle. « Alors je réalise qu’on a perdu le contrôle de la voiture. J’ai horriblement peur. Il n’y a plus que l’instinct de survie. Je prends ma petite sœur dans mes bras », témoigne la belle-fille du conducteur. « Je pose ma main sur le visage de ma petite sœur pour la protéger. Je sais qu’on va taper dans quelque chose, comme un restaurant », ajoute-t-elle.

« Mon beau-père est dévasté »

Après avoir dépassé les 100 km/h dans une rue limitée à 30, la voiture percute un conteneur à verres et un feu tricolore. Elle finit sa course de 700 mètres contre un Renault Express, qui percutera à son tour le jeune cycliste de 19 ans. « J’ai peur que la voiture explose », se souvient la belle-fille. « Mais je ne sais même pas ouvrir la portière. Les airbags se sont déclenchés. Plein de gens adorables viennent nous aider. Le pire, c’est quand je sors et que je découvre toutes ces personnes allongées par terre. Mon beau-père est dévasté. Il crache du sang à cause des bris de verre qu’il avalés. Il se met à courir partout pour aller voir les victimes et s’excuser », raconte-t-elle.

Leave a Comment