L’assurance au défi du réchauffement climatique

DÉCRYPTAGE – Les catastrophes naturelles coûteront de plus en plus cher en France, en particulier à cause de la sécheresse.

En ce printemps historiquement chaud, la France est une nouvelle fois menacée de sécheresse. Le manque de pluie fait déjà souffrir les cultures. Mais, on le sait moins, la sécheresse provoque aussi des dégâts majeurs et de long terme sur un très grand nombre d’habitations. C’est même l’une des principales causes dans l’hexagone de sinistres provoqués par le réchauffement climatique. Plus de la moitié du parc de maisons individuelles est susceptible d’être affectée, selon la Cour des comptes.

En effet, le mouvement des sols sur les terrains argileux provoque des dégâts sur le bâti. Ce phénomène est le fruit de la rétractation des sols quand il fait sec et de leur gonflement quand il pleut. Il peut disloquer les dallages, affaiblir les fondations et fissurer les maisons, au point que certaines deviennent inhabitables. Le phénomène – dit de retrait-gonflement des argiles (RGA) – est amplifié par le changement climatique.

L’ampleur du problème est telle que les pouvoirs publics ont décidé de…

Cet article est réserve aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Deja abonné ? Connectez-vous

.

Leave a Comment