Le bug singulier qui a ébranlé quelques heures l’empire Tesla


Le patron de Tesla, Elon Musk, assuré vendredi soir sur Twitter que la situation devrait rentrer dans l’ordre après une panne de serveur qui a empêché pendant plusieurs heures des voitures de la marque de démarrer.

« Cela devrait revenir en ligne maintenant », an assuré Elon Musk, qui a fait état d’un problème lié au trafic sur le réseau. En d’autres termes, peut-être une gestion de la croissance due à la forte proportion de “geeks” parmi les acheteurs de Tesla, tout à coup interdits de séjour à bord de leur voiture.

« Toutes nos excuses, nous prendrons des mesures pour que cela ne se reproduise plus », a jouté Elon Musk, l’homme qui ramène les fusées SpaceX sur leur pas de tir.

Un peu plus tôt, il avait répondu à un utilisateur sud-coréen de Tesla qui disait faire face à un problème de serveur pour connecter sa Tesla Model 3 à son application sur Apple. Ce conducteur avait expliqué n’avoir pas pu faire démarrer sa voiture avec son téléphone, mais uniquement grâce à la clé sous form de carte qu’il avait avec lui.

Exces de confiance

D’autres témoignages sur Twitter faisaient état de cette panne : « Je suis coincé à une heure de chez moi parce que j’utilise normalement mon téléphone pour démarrer ma voiture », « Je ne peux pas ouitureir ma voiture». Un excès de confiance fatal alors que Tesla a prévu cette situation avec une carte électronique capable de déverrouiller les portes. Une Tesla est finalement comme les autres voitures, une clé physique est bien utile lorsque le cloud patine.

« Des centaines de propriétaires de Tesla sont coincés en dehors de leur voiture. (…). Je suis l’un d’eux. Ils ont dit qu’on aiderait l’environnement en possédant une voiture électrique, mais marcher n’est pas ce à quoi je pensais », an ironisé un autre utilisateur, expliquant qu’il avait bien éta reste qu’it cartee l’habitacle de la voiture. Une légèreté dommageable pour ceux qui accordent toutes les vertus et un peu plus encore à l’électronique.

Des témoignages identiques avaient été rapportés sur le réseau social depuis plusieurs pays, dont les États-Unis, le Canada, le Danemark ou encore l’Allemagne.

Leave a Comment