Le créateur du Dogecoin assure que 95% des cryptomonnaies sont des arnaques, Elon Musk répond

Le co-createur du Dogecoin estime que 95% des cryptomonnaies sont des arnaques. Il a également insulté la majorité des utilisateurs de crypto-actifs. Cette attaque n’est pas passée inaperçue. Très inspiré, Elon Musk a répondu à sa façon unique à la critique.

dogcoin
Crédits : Aranami via Flickr

Billy Markus, le co-créateur du Dogecoin (DOGE), s’est à nouveau fendu d’une longue tirade à l’encontre des cryptomonnaies. Dans un message acide publié sur Twitter, il a assuré que 95% des crypto-devices sur le marché sont des arnaques.

“La raison pour laquelle les gens pensent que la crypto est à 95% de l’arnaque et des ordures et que la plupart des utilisateurs de crypto sont des connards, c’est parce que la crypto est à 95% de l’arnaque et des ordures et que la plupart des utilisateurs de crypto sont des connards”a lancé Billy Markus, mieux connu sous le pseudonyme de Shibetoshi Nakamoto.

Sur le même thème : Elon Musk refuses to revendre ses cryptomonnaies malgré la forte inflation

Elon Musk se moque des critiques du co-createur du Dogecoin

Cette attaque à l’encontre du monde des actifs numériques n’a évidemment pas été appréciée de tout le monde. Elon Musk, l’un des fervents défenseurs du Dogecoin, a répondu à sa manière au tweet de Billy Markus. Très friand des émojis, le fondateur de Tesla a simplement posté un émoticone d’un visage qui rit et qui roule.

Musk n’est visiblement pas d’accord avec l’analyse du co-createur du Dogecoin. Le milliardaire a régulièrement montré son intérêt pour le secteur des cryptomonnaies. Sous son impulsion, Tesla a d’ailleurs investi dans une ferme de minage de Bitcoin alimentée par le soleil. A titre personnel, Elon Musk a investi dans le Bitcoin, l’Ether et le Dogecoin.

L’autre créateur du DOGE, Jackson Palmer, est encore plus radical. Le développeur ne veut plus du tout entendre parler du monde des cryptomonnaies. L’an dernier, il a estimé que “la cryptomonnaie est une technologie hypercapitaliste intrinsèquement de droite, conçue principalement pour amplifier la richesse de ses partisans grâce à une combinaison d’évasion fiscale, de surveillance réglementaire réduite et d’une rareté artéléelement”. Après avoir pris ses distances avec l’écosystème, il conseille à tout le monde de ne pas s’y lancer.

Leave a Comment