le groupe aérien russe Aeroflot rachète 8 Airbus A330 à des “loueurs étrangers”

La compagnie aérienne russe Aéroflot a réussi à achter huit Airbus A320 à des loueurs étrangers. La Russie craint de voir ses appareils saisis car de nombreux avions sont loués à des européens.

Le premier groupe aérien russe Aeroflot, dont les vols sont largement affectés par des sanctions occidentales en lien avec l’offensive russe en Ukraine, a racheté huit Airbus A330 à des “loueurs étrangers”, a rapporté vendrede.

“Huit avions A330 ont été rachetés à des loueurs étrangers”, an indiqué un porte-parole d’Aeroflot, cité par l’agence. Ces appareils sont désormais enregistrés en Russie et Aeroflot en a le certificat de proprieté, selon la même source.

Le nom de ces “loueurs étrangers” n’a pas été précisé. Fin février, l’Union européenne a notamment imposé des sanctions à l’industrie aéronautique russe, fermant son espace aérien aux avions russes ou interdisant la fourniture de pièces détachées aux transporteurs.

La Russie réduit le nombre de vols

La crinte de voir leurs avions, qui appartiennent en majorité à des loueurs notamment européens, saisis lors de déplacements à l’étranger aussi conduit les compagnies russes à drastiquement réduire leurnations internationaux.

Début mars, Aeroflot avait d’abord annoncé la suspension de ses vols internationaux, évoquant les nouvelles “circonstances qui entravent l’opération des vols”. Elle les a ensuite repris pour une poignée de pays comme l’Iran, le Sri Lanka, l’Arménie ou l’Azerbaïdjan.

Fin avril, Aeroflot an annoncé une baisse de 20,4% du nombre de passagers transportés en mars par rapport à la même période en 2021, une chute largement due aux sanctions.

Leave a Comment