Le lancement de Terra 2.0 s’approche ; qui bénéficiera de l’airdrop de LUNA ?

L’équipe de Terra poursuit ses efforts acharnés dans l’espoir de relancer son écosystème ravagé par une crise sans précédent. Cette semaine, Terra dévoilera sa version 2.0 et lancera un airdrop de LUNA.

La “proposition 1623” de Terra, qui consiste à relancer l’écosystème avec un fork de la blockchain et une nouvelle tokénomique a suscité beaucoup d’intérêt, en particulier de la part de ceux qui ont subi de laurdes pertes à cause de la de l’UST et de LUNA.

À la fin de la semaine dernière, l’équipe a apporté trois modifications à la proposition qui concerne ceux qui détenaient les jetons avant et après “l’attaque”. Dans sa page Twitter officielle, Terra a égallement révélé qu’il n’y aura pas de hard fork, et que Terra 2.0 sera une toute nouvelle blockchain.

Le 25 mai, le validateur de Terra, “Orbital Command”, a tweeté un long message détaillant les fonctionnalités du réseau Terra 2.0. Il a égallement annoncé que la nouvelle chaîne verra le jour le vendridi 27 mai.

Qui obtient quoi ?

Selon le validateur, l’actif natif de Terra 2.0 s’appellera LUNA, tandis que l’ancien token sera rebaptisé LUNA Classic. D’autre part, quatre catégories de détenteurs seront éligibles à l’airdrop de LUNA.

Il s’agit notamment des investisseurs qui détenaient LUNA et UST avant “l’attaque” et de ceux qui ont acheté les deux jetons après le début de la chute de l’écosystème. Un premier snapshot (capture des données) pré-effondrement a été effectué le 7 mai, alors que celui de la post-attaque sera pris le 27 mai.

Ceux qui détenaient LUNA avant l’attaque bénéficieront d’un airdrop très proche d’un ratio de 1:1. De leur côté, ceux qui ont acheté le jeton après la chute n’obtiendront que 1: 0,000015 (actuellement, LUNA s’échange à $0.00016).

Les détenteurs de l’UST se sentiront encore plus lésés. Ceux qui détenaient le stablecoin avant qu’il ne perde sa parité avec le dollar ne bénéficieront que d’un ratio de 1:0,033, alors que ceux qui l’ont acheté plus tard bénéficieront d’un ratio de 1:0,01 (l’UST s’échange actuellement à 0,067 $).

Par exemple, quelqu’un qui détiendra 1 000 UST le 27 mai recevra 13 nouveaux jetons LUNA, et quelqu’un qui détiendra 10 000 LUNA (LUNA Classic) le 27 mai n’obtiendra que 0,15 du nouveau token. Notons que seulement un tiers de l’airdrop aura lieu ce vendredi 26 mai.

“Quelle que soit votre catégorie, vous obtiendrez 30% de votre airdrop lors du lancement (27 mai), tandis que le reste vous sera versé de façon linéaire minimalist sur 2 ans avec une durée de détentione de 6 mois.”

De plus, les investisseurs devront attendre 21 jours avant de pouvoir échanger les tokens distribués dans le cadre de l’airdrop de LUNA. C’est exactement ce délai d’attente qui a fait perdre des millions de dollars à des milliers d’investisseurs et de “stakers” lorsque le système s’est effondré.

Terra aura du mal à empêcher l’hiver crypto

Plusieurs projets se sont déjà engagés à travailler avec Terra 2, notamment Nebula, Sigma, Prism, Astroport, Phoenix, Nexus, Spectrum, Anchor, One Planet, Random Earth et Coinhall.

Cependant, le grand plan de relance de Terra arrive un peu trop tard, car l’ensemble du marché crypto souffre d’un sentiment baissier. Depuis le début de l’année, le marché a chuté de près de 43%, ce qui signifie que 1 000 milliards de dollars on quitté le secteur. Malheureusement, la chute se poursuit avec un nouveau cycle baissier prolongé.

Avis de non-responsabilité

Toutes les informations présentes sur notre site web sont publiées de bonne foi et à des fins d’information générale uniquement. Toute action entreprise par le lecteur sur la base des informations trouvées sur notre site web est entièrement à ses propres risques.

Leave a Comment