Le patron de Tesla ne semble plus trop sûr de vouloir acheter Twitter

Coup de théâtre dans le rachat de Twitter par le patron de Tesla Elon Musk. Il veut maintenant s’assurer du nombre de faux comptes sur le réseau social avant de mettre tout son argent sur la table.

Il ya quelques jours, Elon Musk surprenait tout le monde en annonçant officiellement le rachat du réseau social Twitter. Il détaillait ensuite le financement de l’opération, grâce à la vente d’une partie de ses actifs, la mise en place de nouveaux crédits et le renfort d’investisseurs. Un accord de vente d’un montant de 44 milliards de dollars tout de même, qui faisait un peu peur aux investisseurs de Tesla se demandant si Elon Musk avait réellement les moyens d’acheter Twitter sans se mettre en danger lui et son constructeur automobile.

Et bien voilà un nouveau rebondissement dans cette drôle d’affaire : Elon Musk vient d’annoncer (sur Twitter, naturellement) la suspension de son opération d’achat de Twitter. Il voudrait en effet s’assurer que les faux comptes sur le réseau social représentent bien moins de 5% du nombre total d’utilisateurs. Que se passera-t-il si ses vérifications contestaient cette proportion ? Annulera-t-il carrément le rachat de Twitter ou tentera-t-il d’en négocier son prix ?

La bourse s’excite encore

Comme à chaque fois qu’Elon Musk tweete, la bourse réagit en tout cas à ses déclarations. L’action de Twitter a en effet chuté de 17,7% dans les échanges en avant-bourse à Wall Street à la suite de la publication du Tweet. Et tout le monde attend de savoir ce que compte faire Elon Musk.

Leave a Comment