Le PDG de Mastercard pense que le système de paiement SWIFT n’existera probablement plus dans 5 ans

Vers la fin du système de paiement interbancaire SWIFT ?

Actuellement se tient le Forum économique mondial (FEM), égallement appelé Forum de Davos, organisé par le Global Blockchain Business Council. De nombreux acteurs du système financier sont présents pour échanger autour de plusieurs thématiques et notamment sur l’avenir des paiements transfrontalierset du potentiel des monnaies numériques des banques centrales (MNBC).

Un panel sur les MNBC réunissait des acteurs du secteur dont Michael Miebach, PDG de Mastercard, Yuval RoozPDG de Digital Asset, et David Treatdirecteur chez Accenture et cofondateur du Digital Dollar Project (une organisation, chargée d’étudier le potentiel et le développement d’une MNBC America).

Il y avait égallement lors de ce rendez-vous Jennifer Lassiterdirectrice exécutive du Digital Dollar Project, et Jon Frostéconomiste principal à la Banque des règlements internationaux (BRI).

Une réponse à une question lors d’une interview a d’ailleurs suscité l’étonnement dans les médias et dans l’opinion publique. Elle vient du PDG de MastercardMichael Miebach, qui a tout simplement répondu « non » lorsqu’on lui a demandé si SWIFTle système actuel de messagerie interbancaire qui permet les paiements transfrontaliers, existera encore dans cinq ans.

Malgré son sourire pendant sa réponse, tout le monde semble avoir pris sa réponse au sérieux. Cette réponse n’était pas attendue compte tenu de sa position chez Mastercard, qui est un utilisateur majeur de SWIFT.

Les autres personnalités présentes lors de cette conférence ne semblent pas être du même avis puisqu’elles ont toutes répondu que SWIFT existera encore dans cinq ans.

Yuval Rooz pense quand même que ce système de paiement interbancaire pourrait être un jour remplacé, mais que cinq ans ne suffiraient pas. Il attend de voir d’autres technologies émergentes.

Le PDG du géant du paiement Mastercard a été le seul à dire que SWIFT pourrait ne pas être le système dominant transférer de l’argent entre les continents dans un avenir proche.

👉 Retrouvez toute l’actualité de la régulation des cryptomonnaies

Une réponse à nuancer

Il faut bien préciser ici qu’il s’agit d’une réponse à nuancer puisqu’il ne s’agit pas d’une déclaration directe, mais d’une simple réponse à une question. Nul ne peut affirmer que le PDG de Mastercard était vraiment sérieux, ni même les arguments avancés puisqu’il n’y en a pas. Mais il s’agit quand même d’un change de paradigme pour un acteur majeur dans les paiements.

Un porte-parole de Mastercard a d’ailleurs minimisé l’impact de la réponse de Miebach dans une déclaration envoyée par e-mail après l’interview :

« Permettez-nous de clarifier l’intention du commentaire sur scène, car ce n’est pas aussi simple qu’une réponse par oui ou par non. Michael a simplement renforcé ce que SWIFT a dit précédemment: ses opérations continuent d’évoluer. Sa form actuelle ne sera plus la même à l’avenir. Ils ajoutent plus de fonctionnalités et ne se contentent plus d’être un système de messagerie. »

Miebach semblait donc dire que le système actuel n’existerait plus, remplacé par un SWIFT plus avancé, avec de nouvelles fonctionnalités.

Le système SWIFT tente de se moderniser

SWIFT a traité 42 millions de messages par jour l’année dernière, mais les transactions sur le réseau peuvent prendre plusieurs jours. La société tente de maintenir sa pertinence dans le système financier internationalnotamment en ce qui concerne les monnaies numériques des banques centrales.

Dès mai 2021, SWIFT a exploré l’utilisation des MNBC pour faciliter les paiements entre les pays et les continents. Plus récemment, le 19 mai 2022, SWIFT an annoncé sur Twitter a deuxième serie d’expériences impliquant les MNBC, en collaborant avec la société informatique française Capgemini.

Alors que SWIFT s’efforce de rester attractif, de nouvelles technologies sont explorées pour accélérer les paiements transfrontaliers. On pense inévitablement à la blockchain pour la rapidité des transactions.

👉 En savoir plus : Les solutions de paiement Visa, Mastercard et PayPal suspendent leurs services en Russie

Source : Coindesk

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

A proppos de l’auteur : Timothé Bernines

twitter-soothsayerdata

Passionné par l’univers de l’investissement, les cryptomonnaies attirent mon attention depuis maintenant quelques années. Ayant un intérêt majeur pour les domaines des nouvelles technologies et du Web 3, c’est pour cela que j’ai naturellement souhaité rédiger des articles sur Cryptoast, afin de contribuer à la democratisation de cet univers dans la société.
Tous les articles de Timothé Bernines.

Leave a Comment