le refuge ne désemplit pas depuis presque un an, «nous avons constamment des abandons»

Marc Istat, vous êtes le directeur de la SRPA d’Arlon, la situation est à ce point difficile au refuge d’Arlon ?

Depuis bientôt un an, le refuge ne desemplit et ne peut plus faire face au nombre d’animaux abandonnés . Nous avons constamment des appels pour des abandons. Du fait du manque de structures dans la province, c’est assez compliqué de jongler avec nos places disponibles. Il faut ajouter les chiens qui arrivent chez nous, trouvés en rue ou autre et qui ne sont jamais réclamés par leurs propriétaires. Il nous faut attendre 10 jours avant que l’animal ne puisse partir à l’adoption.

►► « Chaque adoption est une victoire pour nous » : découvrez l’interview complète de Marc Istat.

►► Voici les races les plus abandonnées.

.

Leave a Comment