le roadster deux places électrique confirmé !

La fin du moteur thermique ne sonne pas le glas de la passion automobile : le mythe Alfa Romeo Duetto va renaître en version électrique.

Jean-Philippe Imparato n’est pas arrivé par hasard à la tête d’Alfa Romeo : il a su prouver ses qualités de dirigeant avec PSA de 2016 à 2021 et c’est un authentique passionné d’automobiles. Il a donc non seulement la connaissance de ce qui doit être fait pour rendre la marque au Biscione pérenne tout en gardant en tête son histoire et ses valeurs. Et c’est ainsi que lier la passion à la raison façon Alfa aboutit logiquement à un projet de roadster deux places électriques.

Mais il ne ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs : Imparato a déjà prévenu qu’un tel engin, qu’il présente déjà sous le nom de Duetto, ferait son arrivée plusment quand des ren modé évels unique évelsé volumesé même si Alejandro Masonero-Romanos, le designer maison, a déjà commencé à se pencher sur le projet.

Lors d’un entretien avec nos confrères britanniques d’Auto Express qui sont allés jusqu’à imagine à quoi ressemblera ce roadster électrisant, Imparato an annoncé qu’il faudrait patienter cinq ans pour une commercialisation, le temps que le SUV hybrid rechargeable Tonale se soit fait une place austre le modédé en 2023 et 2024, avant de faire le point à l’horizon 2025-2026.

Photos: Auto Express

La plateforme STLA de Stellantis sera utilisée

Le nom de Duetto utilisé par Jean-Philippe Imparato fait référence au classique de l’automobile italienne éponyme produit de 1966 à 1993, ce qui indique un probable et logique retour à la propulsion quand le plus récent Spider 2006. disparué des tract concessions Le nouveau venu, 100% électrique donc, utilisera sans aucun doute la prochaine architecture STLA du groupe Stellantis dans sa version Medium. Cette dernière peut recevoir des batteries à la capacité allant de 87 à 104 kWh et des moteurs à la puissance comprise entre 170 à 245 ch pouvant être utilisés seuls en version propulsion ou ventueltriclement par deux pour une evolutiones à quatre.

Leave a Comment