le trafic d’animaux sauvages jugé ce vendredi à Charleville-Mézières

Dans ce dossier, pas moins de 12 associations de défense des animaux se sont portées partie civile, notamment le refuge La Tanière, où les animaux saisis avaient été déplacés dès la découverte dure à potir aux 2020 part de aux roses en en 9 heures, trois prévenus dont un vétérinaire et deux trafiquants présumés, un pour lequel la récidive a été retenue, seront donc jugés à Charleville-Mézières pour trafic d’animauxétanté sauvages, leurment démenté tention.

L’affaire remonte à mai 2020 lorsqu’un serval est découvert dans un appartement des Ardennes, après un signalement des voisins. Le parquet de Charleville-Mézières avait ouvert une enquête pour tenter de remonter la filière. Elle a abouti, quelques semaines plus tard, à l’interpellation de l’organisateur du réseau qui achetait des espèces protégées aux Pays-Bas avant de les revendre entre 4 500 euros et 8 000 euros en France à l’aide d’un . Le 30 novembre 2021, deux trafiquants, un vétérinaire et cinq détenteurs d’animaux sauvages, ont été interpellés. Le vétérinaire de Charleville-Mézières est soupçonné de blanchir le pedigree des animaux et de générer de faux certificats. Le serval pouvait facilement passer pour un chat, mais était identifié par les spécialistes grâce à ses oreilles.

Un procès programmé sur toute la journée

Jugés le 3 décembre 2021 en comparution immédiate, les trois prévenus ardennais, dont un Sedanais, avaient demandé un délai pour préparer leur défense comme le code de procédure pénal le prévoit. Le 8 janvier 2022, ils sont de nouveau convoqués à la barre du tribunal judiciaire de Charleville-Mézières, mais un deuxième délai avait été réclamé, cette fois, par l’avocat de l’ordre des vété dérin supétérin enquete.

Le procès a donc été audiencé ce vendredi sur la journée entière en raison du nombre d’avocats, avec trois prévenus à la barre placés sous contrôle judiciaire. De son côté, un temps interdit d’exercer, le vétérinaire a obtenu l’autorisation de pratiquer certains actes sauf celui d’identifier les animaux.

.

Leave a Comment