les précommandes pour le Roadster sont ouvertes, vous pouvez appeler votre banquier

Cette fois, c’est sûr (enfin si vous choisissez de croire Elon Musk sur parole): la production du Tesla Roadster débutera l’an prochain dans la toute nouvelle Gigafactory d’Austin. L’affaire semble tellement pliée que le constructeur a décidé d’ouvrir les précommandes pour son futur bolide. Seul souci, qui sera sans doute anecdotique pour une partie des acheteurs, mais qui compte tout de même : personne ne connait le prix du Roadster.

En effet, que ce soit en France, aux Etats-Unis ou en Chine, le configurateur en ligne de la marque permet simplement de réserver son véhicule contre le versement d’arrhes. Dans l’Hexagone, il faudra d’abord verser une somme de 4000 euros, par carte bancaire, avant de valider un second paiement de 39000 euros, par virement bancaire, dans les 10 jours qui suivent la réservation. Le procédé est quasi identique de l’autre côté de l’Atlantique, les montants changeant légèrement (5,000 puis 45,000 dollars). En Chine en revanche, Tesla demande un versement unique de 332 000 yuan, soit un peu plus de 48 000 euros. Dit autrement, l’acompte pour un Roadster équivaut au prix d’une Model 3, une paille en somme…

Prix ​​du Roadster = 44 000 euros + X

À quoi sert ce versement initial ? Précisons d’abord que ce montant est entièrement remboursable dès lors que l’acheteur change d’avis. Dans les faits, il permet tout de même de se positionner afin d’obtenir l’un des tout premiers modèles sortis d’usine et, par conséquent, de réduire son délai d’attente. Jusqu’ici, rien de bien original, sauf que chez la plupart des constructeurs, lorsque les clients procèdent à ce premier versement, ils savent précisément ce qu’il leur restera à payer au moment de l’achat. Pour les futurs propriétaires du Roadster, ce sera donc la surprise.

A découvrir aussi en vidéo :

A découvrir aussi en vidéo :

Certes, il s’agira sans doute du « véhicule le plus rapide au monde, affichant accélération, autonomie et performances record », mais tout de même, la méthode a de quoi surprendre. Gageons néanmoins que les futurs clients de Tesla ne partent pas complètement dans l’inconnu. En effet, lorsque le véhicule a été présenté pour la première fois en 2017, Tesla évoquait un tarif de $250,000 pour la « Founders Edition », soit le modèle premium. Mais depuis, de l’eau a coulé sous les ponts, drainant au passage un “petite” pandémie mondiale ainsi qu’une “anecdotique” crise des semi-conducteurs, deux événements, entre autres, qui pourraient ajouter quelquesàeuros milliers a fact.

Leave a Comment