Les Transports Becker adoptent le B100

Le B100 qui vient d’être autorisé en crit’Air 1 séduit de plus en plus de transporteurs. Les Transports Becker basés à Châtenoy-le-Royal en Saône et Loire, ont acquis dix MAN TGX dont sept sont alimentés au B100. Pourquoi ont-ils adopté cet alternatif au gasoil ? Explications.

« Le B100 est une alternative au gasoil parfaitement compatible avec notre activité de transport de containers car il ne génère quasiment aucune contrainte tant pour l’exploitation que pour les conducteurs, qui ont bénéficié de la formation Profi Drive pour la prize en main des véhicules » , a déclaré Perle Becker, présidente des Transports Becker.

« Les sept MAN TGX alimentés au B 100 viendront rejoindre les seize autres véhicules B 100 que nous possédons déjà. Ils serviront essentiellement au transport de containers, l’une de nos principales activités », at-elle précisé.

Les dix MAN TGX sont dotés de la cabine GX, la plus grande de la gamme, avec deux couchettes, réfrigérateur, toit ouvrant électrique en verre, verrouillage centralisé, antéviseur, siege conductor chauffant.

Labellisés Objectif CO2 de l’Ademe, les Transports Becker opèrent dans quatre domaines d’activité : le transport de palettes en régional et en région parisienne, le transport de containers entre Le havre et Fos sur Mer en direction de la France, de la Belgique ou de la suisse. Une chaîne logistique dédiée aux vins et spiritueux ainsi qu’un département logistique portuaire et la vente de containers viennent compléter les activités des Transports Becker créés en 1962.


Ça peut (aussi) vous intéresser

Les derniers articles by Hervé Rébillon (tout voir)

Leave a Comment