Les Warriors retrouvent les Finals en écartant les Mavs !

Pour la sixième fois en huit saisons, les Warriors iront en Finals NBA. Cette nuit ils ont dominé les Mavs d’un Luka Doncic émoussé, grâce à leur force collective. Draymond Green et Klay Thompson ont mené la charge. Stephen Curry, qui a manqué d’adresse, a remporté le premier trophée Magic Johnson du MVP de la finale de conférence Ouest. Après deux saisons au purgatoire, gâchées par les blessures, les Warriors sont de retour !

Ils débutent ainsi la rencontre avec sérieux, intensité et une activité défensive de tous les instants pour donner le ton (14-5)! Le Chase Center retient toutefois son souffle alors que Stephen Curry se tord la cheville droite. Le double MVP reste finalement sur le terrain mais cette frayeur coupe l’élan de son équipe. Malgré un Luka Doncic à 2/10 au tir, les Mavs limitent la casse grâce à leur défense et à deux tirs primés de Spencer Dinwiddie en fin de quart temps (28-23).

Jordan Poole passe alors la seconde. Il marque sept points en deux minutes mais Jalen Brunson, Spencer Dinwiddie et Davis Bertans continuent de garder les Mavs en embuscade. Les Warriors insistent pourtant et ce sont cette fois huit points de Klay Thompson, bouillant dans cette première mi-temps, qui fait craquer Dallas (45-32)!

Les Mavs s’entêtent alors à attaquer Nemanja Bjelica, dans la rotation à la place d’Otto Porter Jr toujours absent, mais le Serbe relève le défi. Les Texans peinent à marquer, et la défense de Golden State permet à son attaque de courir. Après Poole et Thompson, c’est au tour de Moses Moody de marquer sept points de suite pour finir un 9-0 qui met Dallas dans le dur. À la pause, les Warriors mènent de 17 points et les Mavs peuvent remercier Spencer Dinwiddie (17 points) qui tente à lui seul de sauver les meubles (69-52).

L’une des premières possessions de la deuxième mi-temps résume parfaitement ce match. D’un côté, Luka Doncic qui voit son lay up rouler doucement autour du cercle baisse les épaules et la tête alors que Draymond Green part en sprint en transition pour offrir un 3-points sur un plateau à Klay Thompson d’une passe dans dos (85-62). Alors que le Chase Center se voit déjà en NBA Finals, Luka Doncic se réveille et la tension monte. Le Slovène marque 10 points pour lancer un 15-0 qui ramène Dallas sous la barre des dix points, avant qu’un lay-up de Jordan Poole ne stoppe l’hémorragie (95-85).

Le duo Poole – Green permet aux Warriors de reprendre de l’air mais ce dernier écope de sa cinquième faute sur un écran mobile. Golden State tient le coup mais deux fautes sur Spencer Dinwiddie à 3-points et un tir primé de Luka Doncic permettent aux Mavs de s’accrocher (110-100). Avec quatre minutes à jouer, c’est Kevon Looney et Andrew Wiggins qui crucifient les hommes de Jason Kidd en allant chercher plusieurs rebonds offensifs qui débouchent sur deux tirs primés des « Splash Brothers » pour pousser + l’16avance 102 ). Jason Kidd agite alors le drapeau blanc et vide son banc.

Personne n’attendait les Mavs à ce niveau cette saison mais leur belle saison prend fin aux mains de Golden State. Les Warriors remportent la série et la conférence Ouest pour la première fois depuis 2019, et auront l’avantage du terrain pour débuter les NBA Finals, jeudi prochain!

CE QU’IL FAUT RETENIR

– La défense de Golden State donne le ton. Comme lors du Game 6 face à Memphis, les Warriors s’en remettent à leur défense pour prendre le contrôle de la rencontre. Derrière un Draymond Green omniprésent, ils limitent les Mavs à 8 sur 24 aux tirs en multipliant les efforts et en fermant l’accès au cercle. Luka Doncic rate des paniers facils mais l’activité défensive de Golden State le maintient à 2/12 aux tirs et force trois pertes de balles. Les Warriors font égallement preuve de rigueur dans leurs aides, laissant Frank Ntilikina seul à plusieurs reprises. Et si le Français marque 2 de ses 4 tentatives de loin, c’est exactement ce que recherchent les joueurs de Steve Kerr. À l’exception de l’ancien Knick et d’un Spencer Dinwiddie adroit et agressif, les Mavs terminent la mi-temps à 11 sur 33 aux tirs.

– Le trio Klay Thompson – Jordan Poole – Moses Moody fait payer Dallas. Les Warriors ont produit leur effort en deuxième quart-temps pour prendre le large, portés par un monstre à trois têtes. Jordan Poole a ouvert les hostilités, avant que Klay Thompson ne prenne le relais, et c’est le rookie Moses Moody qui a fini ce travail. Les trois arrières ont marqué 29 des 41 points de Golden State dans la période, utilisant toute l’attention crée par Stephen Curry pour attaquer le côté faible de la défense des Mavs sans relâche. Si on pouvait s’attendre au réveil de Klay Thompson et de Jordan Poole, Moses Moody continue de prouver qu’il est capable d’apporter sa pierre à l’édifice. Une aubaine pour des Warriors accablés par les blessures de plusieurs joueurs de leur rotation.

– Le réveil tonitruant de Luka Doncic. Dans le dur pendant près de 27 minutes, Luka Doncic n’a eu besoin que d’un 2+1 pour retrouver sa confiance. Le Slovène a marqué 15 de ses 32 points de son équipe en troisième quart temps à 5/8 au tir pour relancer le match. Le meneur des Mavs marque 10 de ses 15 points lors des quatre dernières minutes de la période pour passer un 15-0 aux Warriors et redonner de l’énergie à ses coéquipiers. Il n’aura cependant pas la même réussite en dernier quart-temps.

— Les rebonds offensifs décisifs de Kevon Looney et Andrew Wiggins. Depuis le début des playoffs, Kevon Looney et Andrew Wiggins impressionnent par leur engagement. Leur impact au rebond offensif est le symbole de cette activité. Les deux joueurs sont d’ailleurs premier et deuxième au classement des playoffs dans ce secteur. Avec quatre minutes à jouer, c’est un rebond offensif de Looney qui amené un 3-points de Klay Thompson pour faire mal aux Mavs. Une minute plus tard, c’est un rebond offensif d’Andrew Wiggins qui débouche sur un tir primé dans le corner de Stephen Curry pour mettre Dallas KO debout. Les Warriors ont dominé Denver et Memphis au rebond offensif, et ils ont validé leur qualification en finale de la même façon.

TOPS/FLOPS

✅ Klay Thompson. Game 6 Klay était en avance ! Le « Splash Brother » a réglé la mire dès le premier quart temps. Il a marqué 19 de ses 32 points en première mi-temps. Il a terminé à 8 sur 16 à 3-points.

✅ Draymond Green. Omniprésent en défense et agressif en attaque, Draymond Green a terminé avec 17 points, 9 passes décisives, et 5 rebonds.

✅ Andrew Wiggins – Kevon Looney. Les deux facteurs X de cette série ont chacun terminé en double-double. 18 points et 10 rebonds pour Wiggins, et 18 rebonds et 10 points pour Looney. Impressionnant!

✅ Jordan Poole. En difficult lors du Game 4, il a lui aussi été agressif avec 16 points, 6 rebonds, et 6 passes tout en limitant la casse en défense.

✅ Spencer Dinwiddie. Bouillant, l’ancien Net et Wizard a été le meilleur joueur de son équipe, terminant avec 26 points à 7 sur 12 aux tirs.

✅ ⛔ Stephen Curry. Le MVP de cette série a manqué d’adresse et a fait peur à toute la Dub Nation en se tordant la cheville en début de match. Il a marqué 15 points à 5 sur 17 aux tirs et a délivré 9 passes décisives. Sa présence sur le terrain a ouvert le jeu pour ses coéquipiers.

✅ ⛔ Luka Doncic. À l’exception du troisième quart-temps où il a marqué 15 de ses 28 points, le Slovène n’a jamais trouvé son rythme. Il a fini à 10 sur 28 tirs et a semblé fatigué. Son manque de défense a égallement fait mal aux Mavs.

⛔ Jalen Brunson – Reggie Bullock. Les Mavs avaient besoin de tous leurs seconds couteaux mais Jalen Brunson (10 points à 3/10) et Reggie Bullock (6 points) n’ont pas pu leur apporter cette étincelle qui aurait pu faire douter les Warriors.

LA SUITE

Golden State recevra Boston ou Miami dans la nuit de jeudi à vendredi prochain, pour le Game 1 des NBA Finals

Les Warriors retrouvent les Finals en écartant les Mavericks !

Warriors / 120 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
D. Green 31 6/7 1/1 4/4 1 5 6 9 5 0 3 1 +11 17 29
A. Wiggins 40 7/16 0/7 4/4 3 7 10 2 1 1 1 0 +9 18 21
K. Looney 31 5/8 0/0 0/0 7 11 18 4 1 0 0 0 +11 10 29
S. Curry 35 5/17 2/7 3/3 0 3 3 9 2 2 2 1 +11 15th 16
K. Thompson 37 12/25 8/16 0/0 1 1 2 3 3 1 1 0 +18 32 24
N. Bjelica 22 2/4 1/1 0/0 2 4 6 3 3 0 0 0 +4 5 12
J. Kuminga 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 1 0 0 0 -3 0 0
J. Toscano-Anderson 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -6 0 0
D. Lee 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 -3 0 0
J. Poole 28 6/8 1/3 3/3 0 6 6 6 3 2 3 0 -6 16 25
M. Moody 11 2/3 1/1 2/2 0 0 0 0 1 0 0 1 +4 7 7
Total 45/88 14/36 16/16 14 37 51 36 20 6 10 3 120
Mavericks / 110 Tirs Rebonds
Joueurs Min Tirs 3pts LF O D T Pd Fte Int Bp Ct +/- Pts Eval
D. Finney-Smith 39 6/10 1/4 0/0 1 3 4 2 3 2 1 1 -14 13 17
R. Bullock 38 2/4 2/4 0/0 0 4 4 2 0 0 0 0 -8 6 10
D. Powell 7 1/1 0/0 1/1 1 1 2 0 1 0 0 0 -8 3 5
J. Brunson 30 3/10 0/2 4/6 0 2 2 4 3 0 0 0 -24 10 7
L. Doncic 40 10/28 3/13 5/7 1 8 9 6 3 1 4 0 -12 28 20
M. Kleber 27 3/6 1/2 0/0 1 7 8 1 2 1 0 1 +2 7 15th
D. Bertans 4 1/2 1/2 0/0 0 1 1 0 1 0 0 0 -5 3 3
S. Brown 2 0/1 0/0 2/2 1 0 1 2 0 1 1 0 +6 2 4
M. Chriss 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 1 0 +6 0 -1
T. Burke 2 2/3 2/3 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 +6 6 5
S. Dinwiddie 32 7/12 5/7 7/9 0 0 0 4 4 0 1 2 -2 26 24
F. Ntilikina 14 2/5 2/5 0/0 1 2 3 1 1 1 0 0 -3 6 8
J. Green 2 0/0 0/0 0/0 0 0 0 0 0 0 0 0 +6 0 0
Total 37/82 17/42 19/25 6 28 34 22 18 6 7 4 110

Leave a Comment