Ligue Europa Conference – Après Roma – Feyenoord (1-0) – José Mourinho en larmes: “Ce titre est dans mon histoire”

L’Italie a dû attendre douze ans pour gagner de nouveau une coupe européenne. Et il ya bien un dénominateur commun entre la victoire de l’Inter Milan en Ligue des champions, en 2010, et celle de l’AS Rome ce mercredi soir en Ligue Europa Conference face à Feyenoord (1-0). Son nom? Jose Mourinho, évidemment. Le Portugais, spécialiste des finales européennes, remporte son cinquième trophée continental, après ses deux Ligues des champions (2004 avec le FC Porto, 2010 avec l’Inter Milan) et ses deux Ligues Europa (2003 avec le avec FC Porto, 2017 ). Après tout, il est toujours le “Special One”.

Peu après le coup de sifflet final, l’entraîneur de la Roma a d’ailleurs fait le signe “cinq” avec sa main, comme pour rappeler à ses détracteurs, nombreux ces dernières années, qu’il est toujours dans. S’il vient de boucler sa pire saison avec onze defaites en championnat et quatorze toutes compétitions confondues, une première pour lui, ce succès historique pour son club le propulse tout au Panthéon. Déjà adulé par tout le peuple giallorossole “Mou” en devient une légende ce mercredi soir, lui offrant ainsi un premier titre européen.

Ligue Europa Conference

La Roma triomphe, Mourinho écrit sa légende

IL YA 11 HEUR

Aujourd’hui ce n’était pas du travail, c’était l’histoire à écrire

Très ému après la rencontre, Mourinho, en larmes, s’est félicité d’avoir “écrit l’histoire” ce mercredi soir au micro de Sky Italia.”J’avais dit aux joueurs qu’ils avaient fait leur travail en se qualifiant pour la Ligue Europa (avec la 6e place en championnat, ndlr). Aujourd’hui ce n’était pas du travail, c’était l’histoire à écrireat-il confié. Et on l’a écrite. On a beaucoup donné pour cette compétition sans oublier l’objectif prioritaire qui était de se qualifier pour la Ligue Europa. Ce titre est dans l’histoire de la Roma, mais aussi dans la mienne. J’ai tout de suite compris où je mettais les pieds en débarquant ici, il ya onze mois maintenant.

Jose Mourinho avec la Conference League, Roma, Getty Images

Credit: Getty Images

Pour le Portugais, ce titre avec la Roma a une saveur spéciale. “C’est une chose de gagner avec une équipe faite pour gagner, c’en est une autre de gagner avec des équipes comme Porto, la Roma, l’Inter… Cela te fait sentir spécial“, at-il expliqué, confirmant au passage sa volonté de rester en vue de la saison prochaine. Autre record pour le “Mou”: un troisième trophée européen sur trois décennies différentes.”On m’a dit que que je rejoignais Giovanni Trapattoni et Sir Alex Ferguson, cela me fait sentir un peu vieux (rires). Mais maintenant, je vais aller en vacances, profiter de la page devant ma maison et penser à tout ça.”

Du côté de la ville éternelle, la “Mourinho-mania” en vigueur depuis un an au Stadio Olimpico, où plus de 50,000 tifosi se sont retrouvés mercredi pour suivre cette victoire historique sur grand écran, va continue. Et même s’amplifier. “Maintenant, on va préparer l’avenir car cette équipe peut faire des choses encore plus grandes“, a promis le Special One, bien conscient d’être entré dans l’éternité. Dans celle de son club, déjà. Mais aussi dans celle du football, où sa légende européenne continue de s’écrire.

(Avec AFP)

Ligue Europa Conference

Dépassé, has been… Et pourtant, Mourinho est (encore) en finale

HIER À 21:32

Serie A

La Viola s’offre la Roma et reste en course pour l’Europe

09/05/2022 À 20:46

Leave a Comment