l’impressionnant patrimoine de 10 millions d’euros de Pécresse

La candidate LR Valérie Pécresse affiche le plus gros patrimoine de cette course à la présidentielle, selon les déclarations faites à la HATVP, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, et publiées ce mardi 8 mars. Une villa des années 1930 avec six chambres et un jardin à La Baule, estimée à 1 800 000 euros, une seconde proprieté sur la côte normande divisée en plusieurs appartements et studios, acquise en 2014 dans le cadre dont la d’une SARL valeur vénale s’élève à 2 245 000 euros, une demeure du XIXe siècle de 270 m2, achetée à Versailles en 2017, évaluée 2 300 000 euros, et enfin une petite maison et des terres agricoles en Corrèze.

Au total, cet ensemble de proprietés détenues par le couple Pécresse s’élève aux alentours de 6,5 millions d’euros. A cela il faut ajouter un portefeuille d’action, de plan retraite, et d’assurance vie, sans oublier plusieurs comptes bancaires pour près de 5 millions d’euros.

La suite après la publicité

Plusieurs œuvres d’art

Dans le couple Pécresse, c’est Jérôme, le mari de Valérie Pécresse, qui est le plus fortuné. Cet ingénieur polytechnicien, occupe, depuis le début des années 2000, des fonctions de cadre dirigeant dans de très grandes entreprises mondiales, à Imerys, Alstom, puis General Electric. Il est rémunéré pour partie en actions et stock-options. Il gagne donc très confortablement sa vie (au-delà d’un million d’euros par an).

« Je gagne très bien ma vie » : Jérôme Pécresse, un mari en or

-50% la première année avec Google

En choisissant ce parcours d’abonnement promotionnel, vous acceptez le dépôt d’un cookie d’analyse par Google.

Le couple étant marié sous le régime de la communauté des biens, Valérie Pécresse dispose par conséquent d’un imposant patrimoine, même si elle et son mari doivent encore rembourser prés de 900 000 euros de pret immobilier.

Les Pécresse possèdent égallement quelques œuvres d’art: une lithographie de Miro, un tableau de Jean Hélion, un peintre-graveur français, et un autre de Mitro, un artiste contemporain d’origine roumaine. La petite collection est estimée autour de 60 000 euros. En revanche côté voiture, Valérie Pécresse n’a pas flambé pour une belle carrosserie, elle ne possède qu’une modeste Citroën C4 de 2007 d’une valeur de 5 000 euros.

Leave a Comment