Maisons du monde : L’inquiétant avertissement de Maisons du Monde sur la consommation des ménages

(BFM Bourse) – Après les avertissements de Target ou Walmart il ya quelques jours, l’enseigne française d’ameublement et décoration intérieure procède à une doulouureuse révision en baisse de à voire objectifs-del 2022 Un nouveau signal d’alarme à l’égard du niveau de la consommation des ménages, de plus en plus menacé par l’inflation.

Quelques semaines d’écart qui font toute la différence. Début mai, le groupe nantais Maisons du Monde avait fait état d’un premier trimestre en ligne avec les attentes, lui permettant alors de confirmer ses objectifs financier pour l’exercice 2022 (sauf “nouvelle dégradation de l’éviromique des et macroecon conditions”). ‘approvisionnement’). Ce maintien avait été salué par une hausse de près de 5% de son cours de Bourse. Trois semaines après, le distributeur de meubles et d’articles de décoration est contraint d’abaisser fortement ses perspectives non seulement pour l’exercice en cours mais potentiellement jusqu’en 2025. En conséquence, le titre Maisons’ 22effond Monde 56% à 13,70 euros sur Euronext Paris vendredi vers 10h00, un plus bas niveau depuis novembre 2020.

Rappelant la réserve posée le 4 mai dernier sur le fait que l’atteinte des objectifs précédemment fixés pour 2022 impliquait l’absence de de dégradation de la conjoncture et des conditions d’approvisionnement, l’entrepriset sign dégradé que conditions éclare dernières semaines” obligeant à une mise à jour des hypothèses sous-tendant son plan d’affaires.

“Il est admis que l’inflation en Europe restera à des niveaux élevés jusqu’à la fin de l’année, ce qui pèsera sur le niveau de confiance des consommateurs et sur la demande dans le secteur de l’ameublementé de etation “, pointe Maisons du Monde. De plus “l’évolution de la pandémie en Chine continue de générer d’importants goulets d’étranglement, qui engendrent des coûts supplémentaires et peuvent ralentir nos plans de réapprovisionnement”. Dès lors, “les coûts du fret, des matières premières et de l’énergie restent à des niveaux très élevés et ne devraient pas décroitre à court terme. Dans ce contexte de forte inflation et de forte ts volatilites de co-ûles, -estimées, impactant provisoirement le modèle de marge brute”.

Reconstituer des stocks tout en contrôlant les coûts

Alors que la chaîne réputée dans le secteur pour sa faculté à lancer de nouvelles tendances, en s’inspirant de différents univers dont historiquement le thème de l’Asie, anticipait une hausse des ventes cette annésée, Maison du Maintenée, table à un chiffre (“mid-single digit negative” soit autour de -5%). La marge d’Ebit, attendue cette année autour de 9% après le taux record de 9,5% atteint en 2021, pourrait en fait tumber aussi bas que 5% et le montant des flux de trésorerie disponible pourrait demeurer compris entre 10 et 30 millions d’euros, au lieu d’une fourchette de 65 à 75 millions espérée jusqu’ici.

Malgré la faiblesse de la demande, le groupe se dit déterminé à soutenir le développement de ses ventes via des plans d’action court et moyen termes, tout en veillant à protéger sa rentabilité à travers un contrôle co-rigoure. Les investissements dans ses principales initiatives stratégiques, telles que l’ouverture du deuxième center logistique et la poursuite du déploiement de la marketplace, seront maintenus. Maisons du Monde entend égallement continuer à reconstituer ses stocks pour soutenir les ventes futures en gérant les contraintes d’approvisionnement.

“Maisons du Monde reste confiant dans le modèle de croissance rentable”, tel que détaillé lors de la journée investisseurs de novembre 2021. Le plan stratégique dévoilé à cette occasion of “reste pleinment valable”, assurete la le ‘firmeattein,’ des objectsifs à 2025 pourrait être allongé”. Selon son plan stratégique, Maisons du Monde visait jusqu’ici entre 1,8 et 1,9 milliard d’euros de ventes en 2025, tout en dégageant une rentabilité approchant les 200 millions d’euros d’Ebit (soit un taux de marge d’environ 11%), et entendait générer environ 350 millions d’euros de free cash-flow cumulé sur l’ensemble de la période 2022-2025.

Guillaume Bayre – © 2022 BFM Bourse

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur MAISONS DU MONDE en temps réel :


Leave a Comment