Michael Saylor – LUNA : “Faites comme Bruce Lee”

Voici la reaction de Michael Saylor à propos de la baisse du bitcoin et du fiasco luna. Ses propos ont été recueillis pas Natalie Brunell.

Michael Saylor: « Faites comme Bruce Lee »

« Regardez les investisseurs, quel que soit le marché. Comment pensez-vous que les investisseurs en palladium se sentent ? Et les investisseurs d’Amazon ? Les investisseurs de Facebook, comment se sentent-ils en ce moment ? Comment se sentent les investisseurs dans l’immobilier en ce moment ? Comment se sentent les investisseurs dans les actions internationales ? Comment se sentent les investisseurs sur le marché obligataire ? Vous aimez l’or ? L’or est en baisse par rapport au moment ou nous avons acheté des bitcoins. Ça ne marche pas. Alors dites-moi qui, dans le monde, ne ressent pas d’anxiété en ce moment. L’ironie est que le bitcoin est en train de gagner. Le bitcoin surperforme tout le monde sur un horizon de 24 mois et de 48 mois. Tout le monde est anxieux et la vraie question est : quelle est la valeur refuge en ce moment ? Dites-moi un seul terrain, une seule entreprise, une seule matière première, une seule obligation ou une seule devise dans toute l’Amérique du Sud que vous voudriez posséder en dehors du bitcoin ? Qu’est-ce qui est mieux que le bitcoin ? Même chose en Afrique. Pareil en Asie. Le monde est chaotique, plein d’anxiété. Dans un monde où tout le monde dissipe son énergie, la stratégie la plus rationnelle est de conserver la vôtre. C’est très simple. Pendant que tout le monde perd la tête, devient fou, essaie d’arrêter le temps qui passe, essaie de lutter contre l’inéluctable en faisant du trading, en se couvrant, en courant ou en criant, la bonne chose à faire est de faire comme Bruce Lee. Il faut s’asseoir en position du lotus, prendre une profonde respiration, se détendre et attendre. Le serment d’Hypocrate dit de « ne pas faire de mal ». C’est la beauté du bitcoin. Acetez le bitcoin, attendez et ne vous tirez pas une balle dans le pied à cause du FUD. Ne faites pas de mal, et je pense que le bitcoin est conçu pour ça. »

Michael Saylor sur LUNA

Voici la reaction de Michael Saylor concern l’explosion en vol du stablecoin « algorithmique » (adossés à des réserves partielles de l’actif qu’il est censé représenter) LUNA.

Question de Natalie Brunell: « Vous avez dit que l’affaire LUNA est une leçon, mais vous êtes aussi un partisan des stablecoins qui sont très importants, surtout dans les pays en développement où il est plus difficile d’enanticaisser du bitcoin. Quelle est la grande leçon ? Que voulez-vous que les gens réalisent après luna ? »

« Je pense que la grande leçon est que toutes ces cryptos autres que le bitcoin sont des ‘securities’. Et si elles sont des securities, cela signifie qu’il ya une équipe de management et certaines politiques. La question est de savoir quelles sont les politiques et les réserves qui soutiennent un stablecoin. Je ne peux pas vraiment vous dire quelles étaient ou quelles sont les réserves d’UST, et je ne peux pas vous dire quelles étaient leurs politiques parce qu’il n’y a pas 200 pages de documents pourès de la experlique to expliquer aupr noir sur blanc. On a une vague idée, mais ont ne sait pas vraiment. Pareil avec le stablecoin tether. On en sait un peu plus, mais on ne sait pas vraiment sous quelle forme se trouvent les réserves. Donc tout l’intérêt de régulateurs comme Gary Gensler [président de la SEC] est d’apporter de la sécurité via la divulgation complètes de ces politiques, ce qui exige des armées d’avocats et de comptables. Il ne faut pas aller plus vite que la musique quand on gère autant d’argent. Il faut tout divulguer. Les gens doivent savoir dans quoi ils investissent. Si vous achetez des actions de la Microstrategy, vous pouvez lire tous les termes de nos obligations. Ils sont publiés. Nous avons publié les termes du prêt Silvergate et autres prêts exotiques que nous avons contracté pour acheter du bitcoin. Vous pouvez les lire. Vous pouvez lire les comptes financiers de la société, savoir qui gouverne la société, qui sont les actionnaires. A chaque fois qu’un élément important change, nous l’annonçons, c’est comme ça que ça fonctionne quand vous êtes responsable de grandes sommes d’argent appartenant à d’autres. L’industrie de la crypto est immature. Elle va grandir. Nous passons d’entités dirigées par des entrepreneurs à des entités institutionnelles ayant des systèmes en place pour assurer la transparence. Les institutions ont trois avocats pour savoir comment écrire la phrase qui explique exact qui fait quoi et quand, et comment la ponctuer. Et si c’est confus, c’est un problème. Par ailleurs, même si vous faites des divulgations adéquates ou complètes avec un millier de pages, les gens seront toujours confus, intentionnellement ou par incapacité de comprendre ce qu’ils licent. Je pense que c’est la leçon qu’il faut tirer de LUNA. Il est temps que l’industrie grandisse. Et je pense qu’il est temps que les gens comprennent la différence entre une ‘securitie’ [tous les Altcoins et stablecoins] et une proprieté numérique [bitcoin]. »

Retrouvez ici l’ITW en entier pour les anglophones:

01:59 Reaction to markets
11:25 Inflationary environment
17:24 Supply of currency will continue to expand
24:20 Biggest surprise over last 2 years
24:55 MicroStrategy’s Bitcoin strategy
27:26 Debt vs. leverage buying BTC
40:21 Betting against MicroStrategy
45:07 Luna and Terra meltdown
49:00 SEC regulation, spot ETF
52:48 Why approve futures but not spot?
53:39 iTrustCapital break
54:28 Fold app break
55:07 How do we get to $1m BTC
1:05:50 What’s the world like under Bitcoin Standard?
1:14:21 Will BTC regulate wealth concentration?
1:16:58 How has Bitcoin changed Michael Saylor?
1:19:10 Mike Novagratz’s Luna tattoo, final thoughts

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

User Image

Nicolas Teterel

Journaliste rapportant sur la revolution Bitcoin. Mes papiers traitent du bitcoin à travers les prismes géopolitiques, économiques et libertaires.

Leave a Comment