« On nous abandonne». Mère d’un enfant autiste atteint d’épilepsie, elle veut « sauver sa peau »

« Malone, mon fils, j’aimerais t’expliquer comment nous en sommes arrivés à ce jour tragique o j’ai dû par obligation faire des démarches pour m’éloigner de toi dans l’urgence. » ​C’est par des mots terribles que s’ouvre la lettre de Lucie Michel à son enfant de 10 ans, autiste souffrant d’épilepsie.

Lucie Michel s’est battue comme une lionne pour lui. Mais après bientôt dix ans de combat, la lionne est à terre. ​« Je ne peux plus m’occuper de lui, alerte la maman de Saint-Julien-de-Concelles, dans le vignoble de Nantes. Il faut que je sauve ma peau. »

Sauver sa peau, ça voudrait dire placer Malone en internat « et le voir un week-end sur deux ». Sauf qu’en France, il n’existe pas d’établissement à même de prendre en charge le jeune autiste au profil complexe. En Belgique, ce serait possible. « Je voudrais la France, demande la mère épuisée . Je ne suis pas la seule : plein…

« On nous abandonne». Mère d’un enfant autiste atteint d’épilepsie, elle veut « sauver sa peau »

Leave a Comment