plus d’autonomie que la Tesla Model 3

Depuis plus de deux ans, qui dit berline électrique dit quasi systématiquement Tesla Model 3. Sauf à être allergique à l’univers de la marque américaine comme peuvent l’être certains “anti Apple”, il faut reconnaitre de vraies qualités à cette petite routière, qu’il s’agisse de performances, d’autonomies ou de fluidité dans le système multimédia. Prestations d’autant plus attrayantes que pendant toute l’année 2021, la Model 3 Standard s’affichait autour de 36 000 € une fois le bonus CO2 déduit. Mais après avoir fait cavalier seul, l’américaine voit désormais poindre dans ses rétros la concurrence.

Exclusif : les vrais chiffres que Tesla vous cache sur la Model 3

A commencer par une BMW i4 particulièrement affûtée. Présentée mi-2021 et commençant à peine sa carrière, l’allemande montre de belles qualités routières. A chacune de nos prises en main, nous constatons une présentation flatteuse, un compromis confort/comportement au-dessus de la Tesla et des performances déjà largement suffisantes sur la version d’entrée de gamme “eDrive40”. Mais pour concurrencer for Model 3 en version Long Range – la seule à metre en face de la BMW -, il faut surtout proposer de confortables autonomies. Ce que la bavaroise réalise sans difficulté, comme nous avons pu le constater après passage sur notre base de tests indépendants.

A lire aussi : notre essai complet de la BMW i4 eDrive 40

Plus d’autonomie mais moins de performances

Pour la première fois au volant d’une berline aux performances de sportive, nous avons parcouru plus de kilomètres qu’à bord de la “3”. Grâce à sa grosse batterie de 87 kWh, l’i4 dépasse 460 km en ville et même 463 km sur route avant recharge, soit quelques kilomètres de plus qu’une Model 3 Grande Autonomie et son accumulateur de 75 kWh. Même sur autoroute, l’allemande atteint notre valeur record de 350 km partagée, cette fois, avec l’américaine. En revanche, la “3” reste devant côté performances pures, grâce à aux 457 ch délivrés par ses deux moteurs (un devant, un derrière). En face, la BMW se contente de 340 ch dans cette version d’accès, ce qui lui permet déjà d’offrir des reprises canon. Afficées au même prix de 59 000 € avant bonus (2 000 € jusqu’au 1er juillet), ces deux berlines s’éloignent toutefois l’une de l’autre à mesure que l’on équipe la BMW. Car la Model 3 elle, est livrée “toutes options”. Plus chère, l’allemande avance toutefois une qualité de fabrication à mille lieux de l’américaine. Ce qui se ressent aussi bien côté matériaux qu’insonorisation. En revanche, la firme de Palo Alto conserve une longueur d’avance avec son réseau de superchargeurs à la simplicité enfantine.

Les vraies autonomies des BMW i4 eDrive40 et Tesla Model 3 Grande Autonomie

Measure BMW i4 Tesla Model 3
MeasureAutonomie ville BMW i4460 km Tesla Model 3457 km
MeasureAutonomie route BMW i4463 km Tesla Model 3426 km
MeasureAutonomie autoroute BMW i4350 km Tesla Model 3350 km
MeasureCons. moyenne** BMW i418.9 kWh/100 km Tesla Model 319.8 kWh/100 km
Measure0 à 100 km/h BMW i45,7 s Tesla Model 34,6 s
Measure80 à 120 km/h BMW i43,2 s Tesla Model 32,3 s

* mesures d’autonomies réalisées par 24° pour la BMW et 20° pour la Tesla.

** la consommation moyenne tient compte de l’électricité avalée par le chargeur embarquée, qui n’est pas affichée au tableau de bord.

Comparez les vraies autonomies des meilleures voitures électriques d’après notre cycle de mesures normalisé. Capacité de batterie, consommation, autonomie, on vous dit tout !

Leave a Comment