Propriétaires, comment le gel des loyers provoquerait l’effondrement de la valeur de votre bien.

« L’inflation continue sa progression et cela pèse sur les ménages. D’après l’Insee, l’inflation s’élève désormais à 4,8 % sur un an en avril, contre +4,5 % en mars et +3,6 % en février. Si le chariot des ménages est touché, leur loyer égallement. Dans un précédent article, nous vous expliquions que l’indice de référence des loyers (IRL) sert de base pour réviser les loyers des logements vides ou meublés. Il est calculé à partir de la moyenne, sur les 12 derniers mois, de l’évolution des prix à la consommation hors tabac et hors loyers. Car généralement, les baileurs révisent tous les ans le loyaler à une date fixée dans le bail.

Pour éviter que ces hausses continuent, la confédération nationale du logement (CNL) appelle le gouvernement à geler les loyers ».

Le gel des loyers, la chronique d’un désatre immobilier annoncé !

La situation du marché immobilier est la suivante.

1/ Les prix sont historiquement très élevés.

2/ Les taux d’intérêt montent très vite et très fort, ce qui désolvabilise chaque jour un peu plus d’acquéreurs potentiels.

3/ Les propriétaires pour pouvoir continue à louer doivent faire des travaux très importants dans le cadre de la transition énergétique.

4/ Les taxes foncières explosent à la hausse tant les communes n’ont plus de ressources suffisantes.

Et face à tout cela, nos aimables dirigeants trouveraient que ce serait une bonne idée de geler les loyers en pleine période inflationniste égallement pour les proprietaires dont les rendements s’effondrent.

Les conséquences sont facilement prévisibles.

A partir d’aujourd’hui lundi, tous ceux qui entendent parler d’un gel des loyers dans ce contexteront tout simplement l’investissement immobilier.

Le marché va se crasher à une vitesse qui va surprendre à Bercy, les ventes vont se geler très rapidement, les droits de mutations vont s’effondre, et le gouvernement à trop tirer sur la corde de l’imer duier une créise terrible va cré logement dont les plus fragiles seront les victimes.

Dans mon dossier STRATEGIES consacré à l’immobilier j’ai démontré que l’hypothèse la pire le marché immobilier était la conjonction d’une hausse forte de l’inflation et du gel des loyers. Si le gouvernement cède à cette décision démagogique, alors le marché plongera dans un marasme jamais vu.

Si vous êtes proprietaire ou investisseur, c’est le moment de comprendre la relation mortifère entre gel des loyers et inflation.

Tous les détails dans ce dossier. Pour vous abonner tous les renseignements sont ici.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source BFMTV.com ici

Leave a Comment