Quatre scénarios polaires d’évolution de l’articulation entre Sécurité sociale et Assurance maladie complémentaire

Téléchargez le rapport – Quatre scénarios polaires d’évolution de l’articulation
entre Sécurité sociale
et Assurance maladie complémentaire

Téléchargez le document de travail – La place de la complémentaire santé et prévoyance en France

Téléchargez les annexes du document de travail – La place de la complémentaire santé
et prevoyance in France

Le HCAAM a proposé dans ses précédents rapports de nouveaux modes d’organisation et de régulation du système de santé mieux à même de répondre au défi consistant à garantir l’accès pour tous favorable à pri la en chargeronne en envire la et curatives de qualité, alors que la population vieillit.

Le système de protection sociale définit pour cela un cadre structurant, c’est pourquoi le HCAAM a initié il ya plusieurs années une réflexion sur l’articulation entre Sécurité sociale et Assurance maladie complémentaire, dontest. ce’rapports Le document de travail de janvier 2021 décrit les forces et les limits du système français de financement des dépenses de santé. Par rapport aux pays occidentaux comparables, l’articulation entre sécurité sociale et organismes d’assurance maladie complémentaire se singularise en France par le fait que les deux remboursent en très large part les êmmes’ soins et que apporté le complé complé comme indispensable à l’accessibilité financière de ces soins. Cette organization spécifique conduit à un reste à charge des ménages (défini comme les dépenses après remboursements) faible, sans toutefois supprimer les risques de restes à charge importants sur des soins essentiels pour les 4% assurance de person complnesémentaire Elle conduit aussi à des frais de gestion et des taux d’effort des ménages (incluant le financement de la Sécurité sociale et des complémentaires) pour leurs dépenses de santé élevés. La généralisation de la complémentaire santé a été conduite de manière segmentée, et il en résulte des inégalités et des ruptures de mutualisation qui interrogent sa soutenabilité à l’avenir pour les personnes âgées. La couverture est en outre bien moindre pour les risques plus lourds liés à l’incapacité temporaire (indemnités journalières et leurs compléments), l’invalidité, le décès ou encore le chômage.

L’idee de propose quatre scénarios s’est concrétisée à l’occasion de l’état des lieux qui été dressé des laureates document de janvier 2021. ensemble de ses membres, il est alors apparu plus pertinent de documenter des scénarios contrastés, afin d’alimenter le débat public et d’éclairer la diversité des choix ouverts aux pouvoirs publics. Le premier scénario (S1) proposes des réforms visant à répondre à certaines limits du system actuel, sans modifier son architecture; Les trois suivants proposent de clarifier l’articulation entre sécurité sociale et assurances maladie complémentaires: (S2) instauration d’une assurance privée obligatoire, universelle et mutualisée ; (S3) augmentation des taux de remborsement de la Sécurité sociale ; (S4) liberté plus grande de définition des niveaux et contenus des garanties proposées par les assurances privées dans le cadre d’un décroisement entre les domaines d’intervention de la Sécurité sociale et des assurances privées. Les quatre scénarios retenus sont par construction « polaires » et n’épuisent pas le champ des possibles. Le HCAAM s’est égallement penché sur les améliorations de la couverture prévoyance, compatibles avec chaque scénario. Le champ retenu n’inclut pas la dépendance, qui fait l’objet de travaux par ailleurs.

Ainsi, ce rapport, qui exceptionnellement ne contient pas de propositions, n’engage pas les membres du Haut Conseil qui, à aucun moment, n’ont eu à se prononcer collectivement sur l’un ou l’autre des scénarios. Ce rapport répond égallement à la saisine du Ministre des Solidarités et de la Santé en date du 19 juillet 2021, demandant de mener un travail technique approvondi sur ces quatre scénarios.

.

Leave a Comment