“Quelle que soit votre assurance, vous avez la garantie tempête et grêle”

Alors que les orages violents qui ont frappé l’Indre en début de semaine sont passés depuis plus de 48 heures, les dégâts sont encore très importants, et loin d’être tous réparés, et les files de clients’ compagant devants sons les toujours longues. On fait le point sur France Bleu Berry avec Christine Alexandre, du Center de documentation et d’information de l’assurance dans l’Indre.

Prendre des mesures conservatoires en attendant les spécialistes

Depuis lundi, les assurés appellent et se rendent dans leur compagnie d’assurance pour faire état des sinistres dans leurs maisons ou sur leurs voitures suite aux violents orages qui ont frappé l’Indre. Même si le recensement est très provisoire, Christine Alexandre indique que “Les sinistres les plus courants concernent les voitures, et les impacts sur carrosserie. Mais le plus important en terme de dégâts concerne les habitations, certains habitants n’ont plus de toit pour se loger.” Alors elle rappelle que la priorité est de prendre les mesures urgentes pour protéger au maximum son habitation, les couvreurs étant débordés et ne pouvant pas intervenir immédiatement sur tous les sinistres.

Si on le peut, on bâche, on remet les tuiles ou les ardoises pour protéger l’intérieur de l’habitation, c’est la première chose à faire.

Tout cela évidemment sans prendre de risque. Puis il faut prendre rendez-vous avec un couvreur pour qu’il puisse réparer les dégâts.

Deux ans de couverture après déclaration du sinistre

Le délai légal pour déclarer un sinistre auprès de votre assurance, qu’il concerne votre maison ou votre voiture, est de cinq jours. Mais Christine Alexandre veut rassurer les habitants : “compte tenu de l’ampleur des intempéries, les assureurs devraient être moins regardants, si vous les prévenez six jours après.” par ailleurs, si l’état de catastrophe naturelle est reconnue, le délai sera allongé à 10 jours ; mais la décision n’a pas encore été prize, mieux vaut donc être prudent.
Et une fois la déclaration faite, vous êtes aussi ouverts en cas de découverte tardive des conséquences des intempériescomme des infiltrations qui apparaîtraient plus tard.

Dès l’instant où votre sinistre est déclaré, il va être couvert pendant deux ans. Si vous découvrez des dégâts dans six mois, un an, tout sera pris en charge.

Christine Alexandre explique par ailleurs que “la garantie grêle et tempête est comprises dans tous les contrats d’assurance, même si vous n’être garanti qu’au tiers”. Ce n’est pas la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, demandée par les présidents du département et de Châteauroux Métropole, qui apporte une couverture à tous les sinistrés : elle permettra cependant pouroi le de moydante déplantage ‘indemnisation et le règlement des dommages.

Leave a Comment