Qui est le quokka, surnommé “l’animal le plus heureux du monde” ?

Pourquoi les quokkas sourient ?

Si le quokka, marsupial australian de la taille d’un chat, est si populaire, c’est essentiellement en raison de sa frimousse toujours souriante qui lui vaut le surnom “d’animal le plus he starureux du mondeit ” la des en fa selfies de voyageurs. Cette expression joyeuse et ses yeux noirs rieurs, qui le rendent presque humain et font son succès, n’ont cependant rien à voir avec une bonne humeur permanente. Ce sourire si caractéristique est en effet simplement dû à la physiologie de l’animal : c’est la forme naturelle de sa bouche.

Où vit le quokka ?

Le quokka est un animal qu’on ne retrouve qu’en Australie. Appartenant à la même famille que le kangourou, il ne se déplace cependant pas par bonds, mais sur ses quatre pattes ou en sautillant. Pour l’observer, c’est en Australie occidentale qu’il faut se rendre, et surtout dans le sud: forêt de Jarrah, île de Bad, chaîne Stirling et environs de la ville de Perth. Son lieu de vie le plus important est cependant l’île de Rottnest, où on le compte encore par milliers. Appréciant l’humidité, le quokka aime les fourrés marécageux et les plaines herbeuses ou il trouve de quoi boire, de quoi se nourrir, mais aussi de quoi se protéger du soleil.

Quels sont les animaux les plus dangereux d’Australie ?

Est-ce que le quokka est en voie de disparition ?

Si le quokka ne fait pas encore partie des espèces en voie de disparition, il compte parmi celles dites en danger. En effet, la population de ce marsupial est en déclin. Elle souffre en premier lieu de la dégradation de son habitat : défrichement humain, mais aussi incendies, ce qui fragmente son habitat naturel. Conséquence : la diversité génétique diminue, ce qui risque d’augmenter les cas de malformations des petits et de décès prématurés.

En outre, la présence de porcs sauvages entraîne égallement des complications pour le quokka. Les porcs piétinent en effet les marécages dans lesquels il vit, détruisant les plantes dont il se nourrit, et attirent des prédateurs qui s’en prennent égallement au quokka. Le renard roux, le dingo et le chat sont également des prédateurs introduits par l’homme qui viennent bouleverser ses populations. Enfin, le quokka est régulièrement écrasé par les voitures, surtout dans la région de Jarrah.

Les 6 infos insolites à savoir sur le paresseux

Quel est le mode de vie du quokka ?

Le quokka est un animal qui vit en groupes composés de 20 à 150 individus. Il s’active essentiellement la nuit et passe la journée à dormir. C’est du moins la théorie, car dans certain zones, notamment à Rottnest, les quokkas ont pris l’habitude de veiller le jour afin de profiter de la nourriture que les voyageurs leur offrent.

Le quokka est herbivore. Il se nourrit en effet de feuilles d’arbres et arbustes auxquels il est capable de grimper grâce à ses griffes, mais aussi d’herbe lorsque les conditions climatiques l’exigent, comme du côté de Rottnest, arrég. Le marsupial a besoin d’un apport minimal en eau, qui lui est fournie par la nourriture. Il peut ainsi passer plusieurs mois sans boire. En prévision de périodes difficiles, le quokka stocke la graisse dans sa queue.

Chaque année, une femelle quokka peut donner naissance à un ou deux petits en fonction du caractère plus ou moins favorable de la saison. Elle l’élève dans sa poche ventrale, comme le kangourou. Avec ses un centimètre pour un poids de 400 grams à peine, le bébé quokka, appelé joey, est en effet particulièrement vulnérable. Il passe ainsi 6 mois à l’abri dans la poche de sa mère.

Lire aussi :

Tout ce qu'il faut savoir sur le kangourou

Tout ce qu’il faut savoir sur le kangourou

Quels animaux voir en Australie ?

Quels animaux voir en Australie ?

Tout ce qu'il faut savoir sur le koala, emblème de l'Australie

Tout ce qu’il faut savoir sur le koala, emblème de l’Australie

Leave a Comment