Qui sont ces rebelles du minage Bitcoin qui bravent l’interdiction en Chine ?

Le traçage du hachage trahit les mineurs de Bitcoins en Chine !

Des données suggèrent que le minage se poursuit en Chine. Le hashrate du Bitcoin est une mesure de la capacité de traitement du réseau, qui peut souvent être localisée géographiquement.

Selon le Cambridge Center for Alternative Finance (CCAF), la part de hashrate de Bitcoin en Chine a chuté lorsque les mesures de répression des cryptomonnaies ont commencé en mai 2021, mais elle est remontée en septembre, ce qui indique qu’une activité de minage est réapparue dans le pays.

Le minage #Bitcoin repart en force en #Chine. Malgré l’interdiction décrétée par Pékin l’an dernier, le pays concentre plus de 21% du hashrate mondial du réseau, derrière le Usa (37,84%) et devant le Kazakhstan (13.22%). une industrie clandestine continue de miner du #BTC https://t.co/dgDbgnFmOq

Selon la CCAF, la Chine tournait 21,1 % du hashrate mondial de Bitcoins en janvier, ce qui en fait le deuxième plus grand producteur de Bitcoins, après les États-Unis avec 37,8 %.

Les mineurs chinois sont entrés dans la clandestinité lorsque Pékin a interdit le minage de cryptos.

Les autorités et les mineurs de Bitcoins jouent au jeu du chat et de la souris, les mineurs essayant de rester sous le radar et d’éviter les répressions gouvernementales.

Qui sont ces rebelles qui bravent l’interdiction ?

La decision de Pékin de restreindre l’exploitation minière de cryptomonnaies en septembre de l’année dernière semblait marquer la fin d’une époque où la Chine était leader mondial du minage. Les entreprises semblent toutefois échapper aux régulateurs.

Lire aussi Top 3 des crypto-monnaies à surveiller cette semaine : BTC, XRP, LINK

Lors d’une communication sur Telegram avec Forkast, un mineur de cryptomonnaie chinois souhaitant rester anonyme a déclaré : « J’ai encore environ 20 appareils de minage dispersés dans cinq endroits reculés à travers la Chine. »

Il a affirmé avoir commencé à miner en 2017 et avoir ensuite formé une société de minage de Bitcoins avec quelques partenaires, mais lorsque la Chine a serré la vis l’année dernière, les équipements de la société ont été déplacés aux États-Unis et au Canada. Il a consservé ses propres équipements et continue le minage dans le pays.

Selon Mark Zhou, PDG de Meta-Luban, la principale entreprise de réparation d’appareils de minage de Bitcoin en Chine, sa boite a vendu pourron 1,5 milliard de dollars d’appareils en 2021 et a l’intention de vendre encore 1 milliard de dollars cette année.

Environ 80% de la clientèle de Zhou vient de Chine, at-il indiqué au site Forkast.

💎 Dénichez les meilleures Pépites grâce à notre Guide gratuit !

Apprenez à analyser les cryptos comme un pro, en évitant les Red Flags et les Scams, pour bien démarrer ou poursuivre votre Aventure dans le monde de la crypto-monnaie.

Leave a Comment