Roland-Garros – 1er tour – Novak Djokovic en démonstration face à Yoshihito Nishioka, 6-3, 6-1, 6-0

eQuoi de mieux pour fêter son trente-cinquième anniversaire ? Pour son entrée en lice à Roland Garros, le numéro un mondial s’est imposé sans force son talent contre Yoshihito Nishioka (6-3, 6-1, 6-0) lors d’une bataille en 1h56. Face à un adversaire trop limité pour le faire douter plus que cela, le tenant du titre est parfaitement rentré dans son tournoi en remportant les points importants au moment opportun. Au prochain tour, il sera opposé au vainqueur du duel entre Alex Molcan et Federico Coria.

Suivez une année complète de sport et d’événements sur Eurosport pour 69.99 euros

Roland-Garros

Gaston n’aime que les grandes scènes françaises

IL YA UNE HEUR

Sa victoire à Rome n’était pas qu’une impression. Dans cette saison de terre battue, Novak Djokovic est monté crescendo en puissance pour arriver à l’heure au rendez-vous des Internationaux de France. Vainqueur lors de la précédente edition, Djoko avait à coeur de retrouver un tournoi du Grand Chelem avec la manière depuis sa finale perdue à l’US Open, c’est désormais chose faite. Pour ce faire, le Serbe a dû affronter un adversaire plus coriace que le score semble laisser transparaître. Gaucher habile et efficace à la relance, Nishioka est tout de suite entré dans la balle pour prouver au Djoker qu’il ne considérait pas que le match était perdu d’avance.

Dans cette première session nocturne de la quinzaine à Porte d’Auteuil, le Japonais a obtenu deux balles de break sur le premier jeu de service de son adversaire, sans parvenir à conclure. Malgré cela, Nishioka a tenu la dragée haute à Djoko jusqu’à 3-2, 30-A. Ensuite, Djokovic s’est procuré sa première balle de break et a bénéficié d’une double faute de son adversaire pour breaker une première fois.

Djokovic encore plus expéditif que Nadal

Au terme de 50 minutes d’un bel affrontement, Djokovic s’est imposé dans une première manche disputée (6-3). La suite? Une accélération progressive de Djokovic dans l’échange, obligeant Nishioka a soit trop subir le jeu de son adversaire, soit s’obliger à attaquer au risque de commettre des fautes. Force, la donne a changé et Djoko s’est adjugé les cinq premiers jeux de la deuxième manche avec un réalisme froid. Pour l’honneur, Nishioka a stoppé la spirale négative avant de voir son adversaire conclure le deuxième set après 1h26 de jeu (6-1).

https://i0.wp.com/i.eurosport.com/2022/05/23/3378715.jpg?w=900&ssl=1

La troisième manche n’a été qu’une formalité pour la tête de série numéro une du tournoi, impériale sur sa mise en jeu et impitoyable en retour, ne laissant aucun jeu à grignoter pour un Nishioka do une quite (6 -0). Avant d’affronter Nadal dans un possible quart de finale, Djokovic a passé 6 minutes de moins que l’Espagnol sur le court pour ce premier tour. Petits détails, grandes conséquences ?

Roland-Garros

Tsitsipas, cet étrange oiseau

IL YA UNE HEUR

Roland-Garros

Tsonga, le meilleur d’entre eux, et de loin

IL YA UNE HEUR

Leave a Comment