SantéVet veut être le leader européen de l’assurance animale

Le courtier français lève 150 millions d’euros pour financer son expansion et profiter de l’essor de ce marché.

C’est presque une première pour SantéVet. Près de vingt ans après sa création, en 2003, le courtier spécialisé dans l’assurance santé pour animaux domestiques (chiens, chats…) vient de lever 150 millions d’euros. Le tour de table a été mené par le fonds d’investissement Columna Capital, actionnaire majoritaire de SantéVet depuis 2017. «Mis à part une levée de fonds de 1,5 million d’euros en 2004, l’entreprise a toujours autofinancé sa croissanceexplique Hugues Sallord, qui vient de remplacer son frère Jérôme Sallord, le fondateur du groupe, en tant que président de SantéVet. Mais cette stratégie n’est plus adaptée à nos projets de fort développement en Europe, ou nous comptons devenir leader du secteur au cours des cinq prochaines années.”

SantéVet conçoit et distribue ses contrats d’assurance-santé animale, mais n’en assure pas le risque, pris en charge par Axa, Allianz et L’Équité, une filiale de Generali. L’entreprise veut aujourd’hui tirer parti de l’engouement des Européens pour les…

Cet article est réserve aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Deja abonné ? Connectez-vous

.

Leave a Comment