Shiloh, morte à 12 ans d’un cancer du sein : pour ses parents, les médecins refusaient d’y croire

La jeune Shiloh, âgée de 12 ans, est décédée à cause d’un cancer du sein fin 2021. Un cas très rare, diagnostiqué trop tard à cause de son jeune âge, selon les parents de la jeune fille, er qui plain veulent port des établissements de santé.

La jeune Shiloh a succombé en décembre 2021. Âgée de 12 ans, elle a été emportée par un cancer du sein. Un cas particulièrement rare, qui révolte aujourd’hui ses parents, persuadés qu’avec une price en charge plus rapide, leur fille pourrait être encore en vie.

“Un cancer du sein à 12 ans ça n’existe pas”

C’est le Parisien qui rapporte ce drame lundi 23 mai, expliquant la colère de la maman et du papa de Shiloh, qui entendent porter plainte contre plusieurs établissements de santé et contre le médecin traitant. Pour eux, la découverte du cancer de la jeune fille aurait pu être plus rapide. “Quand je disais que c’était un cancer, on me disait : Mais, Madame, un cancer du sein à 12 ans, ça n’existe pas”, explique sa mère au quotidien.

«Quand je disais que c’était un cancer, on me disait : “Mais, madame, un cancer du sein à 12 ans, ça n’existe pas”»

Les parents de cette ado décrivent une terrible errance médicale, personne ne croyant au développement d’une telle pathologie à son âge https://t.co/3OXDFPUqX3

— Le Parisien (@le_Parisien) May 23, 2022

Tout commence en mars, quand la petite fille est emmenée chez le médecin après avoir indiqué des douleurs au sein gauche. Alors que sa maman réclame une mammographie, on lui explique que ce type d’examen n’est pas recommandé pour les publics si jeunes en raison de la grande sensibilité des glandes mammaires aux rayonnements à cet age-l.

Tumeur maligne détectée

Après une échographie, qui ne permet pas de déceler le cancer, puis des visites dans divers hôpitaux et auprès de plusieurs dermatologues, la jeune préadolescente finit par être envoyée vers des urloggences gynécoque.

Quatre mois après avoir ressenti les premières douleurs, le diagnostic est posé : il s’agit d’une tumeur maligne. La chimothérapie engagée ne suffit pas à sauver Shiloh, qui décède du cancer le 8 décembre.

Leave a Comment